Signification rêve

Décapitation et bac philo

Je suis avec trois amis : deux garçons et une fille (je n’arrive pas à me rappeler qui mais ils étaient très familier dans le rêve). Ils sont un peu plus loin et je cours pour les rattraper. Je trébuche sur le trottoir et tombe en m’égratignant le genou. Un des deux garçons propose alors d’aller désinfecter ma blessure chez lui. On pourra aussi goûter par la même occasion.

On entre chez lui et il me propose de rejoindre la salle de bain dans laquelle il y a la trousse de secours. On passe d’abord par la cuisine pendant que nos deux amis vont faire un tour dans le jardin. Le temps qu’ils sortent du désinfectant et du pansements nous entendons nos amis se disputer et nous partons en direction du jardin pour savoir ce qu’il se passe. En arrivant près d’eux on voit notre amie couverte de sang avec une hache dans les mains alors qu’elle éclate de rire. Une tête roule à mes pieds et aux siens se trouve notre ami. Je me retourne pour entrer dans la maison mais celle-ci a ses murs couvert de sang aussi. Les deux amis encore en vie se court après, l’une avec la hache et l’autre pour sauver sa peau.

Je passe la cuisine ensanglantée et me retrouve dans la chambre de ma famille d’accueil (qui n’y ressemble pas du tout). Celle-ci est rempli de bricoles en tout genre et a beaucoup plus de meubles inutiles à mon sens. La femme qui me garde et sur le seuil de la porte et me dit qu’il faut que je fasse mon lit avant de partir définitivement (ça fait une semaine que je n’y suis plus). Elle dit que si je ne le fais pas quelque chose va mal se passer, je ne sais pas de quoi elle parle mais comme j’ai toujours fait mon lit je me demande pourquoi elle se sent obligée de me demander de le faire à voix haute.

Après l’avoir fait je descend à la cuisine où une autre fille y est. En regardant l’heure sur le four je m’aperçois qu’il est presque 11h et que nous sommes lundi. Je n’ai pas cours normalement depuis ma dispense de sport donc cette heure ne m’inquiète pas jusqu’à ce que je me souvienne que je commençais à huit heures ce matin car nous sommes en épreuves blanches (donc ce qui va se passer demain). Je suis donc sensée être en épreuve de philosophie ce qui n’est manifestement pas le cas. Je me souviens de mes amis qui riaient en me voyant faire des fiches révisions dans cette matière ceux qui leur semblait inutile. Je commence alors à paniquer pour ma moyenne en philosophie et cours dans la maison à la recherche de mon sac d’école pour aller m’expliquer au lycée.

Je me réveille alors au milieu de la nuit pour réviser.


Votre rêve vous réveille, il vous permet en quelque sort de réviser pour une évaluation qui a lieu de lendemain, comme toute cette histoire n’avait d’autre but que d’anticiper cette journée d’épreuves scolaires : "(donc ce qui va se passer demain)" vous écrivez.

Les rêves servent à ça, nous préparer au lendemain, monter des scénarios qui nous obligent à anticiper ce qui va arriver, à nous y préparer. Là, dans les faits, ce rêve vous impose le réveil et des révisions. Qui s’imposent ?

Le rêve pose cette question en fait. Etait-il nécessaire de réviser en pleine nuit ? Je comprends que vous avez déjà préparé cette épreuve par la préparation de fiches. Les revoir encore était(il nécessaire ? Cette question se pose en raison du stress qui transparaît dans ce rêve : genou égratigné, décapitation, ordre méfiant et inutile de votre famille d’accueil (faire son lit), panique en raison de la confusion entre les dates... Ce sont des images bien peu paisibles pour philosopher vraiment. C’est peut-être à ça que sert ce rêve, à voir comme vous êtes dure avec vous-même.




Recherchez "Décapitation et bac philo" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact