Signification rêve

Le puzzle du miroir

Je suis avec mon copain dans sa chambre à discuter. On rit sur le fait qu’il vient de dire à sa mère que nous allions regarder le film Thor alors que ni lui ni moi ne comptons voir ce film. On continue de discuter mais je commence à perdre le fil de la conversation peut-être parle t il de ses amis. Je n’arrive pas à me concentrer et fixe la fenêtre de sa chambre où il y a un sapin peint.

Il m’a expliqué que il y était déjà avant leur achat de la maison. J’essaie de me rattacher aux choses qui l’entourent pour ne pas tomber à nouveau car je sais que je rêve mais que je ne sais pas ce qui va se passer ensuite (je n’ai jamais réussis à prendre le contrôle des rêves lucides). Un livre tombe d’une étagère me faisant sursauter. Lorsque je me retourne vers le bruit je suis dans ma chambre d’enfance.

Puis tout devient noir et un miroir brisé apparaît. Il est rectangulaire plus grand que long (il n’y a pas de miroir à la maison seulement un petit dans la salle de bain, l’utilité de cette objet n’étant pas nécessaire à la survie des membres de cette famille). Le miroir est brisé par endroit. Un ami apparait à côté de celui-ci et me propose de faire le puzzle du miroir. On commence donc à se mettre en route. En trouvant certain bout de miroir on remarque que ceci ne reflète que des scènes du passé : pâques noël, anniversaire et enterrement principalement. A force on arrive à reconstituer presque tout le miroir. Mon ami doit partir cuisiner et me demande de l’appeler quand j’aurais finis le puzzle.

Je cherche donc la piece en m’eloignant dans le noir loin du miroir. Il fait froid et j’ai un peu peur d’être seule ici. Pourtant il n’y a personne. J’avance encore et croise mon double miniature avec Kakal poursuivit par quelqu’un. Cette personne change de trajectoire et finit par arriver jusqu’à moi. Il me plante quelque chose dans le ventre et le coup me met à terre. Je fixe l’objet planté et m’aperçois que c’est le bout du miroir manquant. Il est couvert de sang et m’empêche donc de voir ce qu’il y a dedans. Autre chose vient me poignarder dans le dos mais je ne peux pas voir ce que c’est. Quelqu’un s’amuse à retirer ce qui est planté dans mon dos et de le replanter à côté de la première plaie puis de la deuxième. Et je me réveille en sursaut et en pleurs.


Un sapin peint. Sapinpin. Sa pinpin. Je ne cherche pas ce que cela veut dire, mais cette porte d’accès au rêve est tout de même surprenante. Reste la présence du sapin, un arbre dont la symbolique assez particulière (en rêve éveillé notamment) ne s’applique pas forcément ici.

Bref, on entre dans le vif du sujet, votre chambre d’enfant. Tout de même, on passe de la chambre de votre copain, lieu privilégié aujourd’hui pour votre relation, à cette chambre d’enfant normalement asexuée, lieu neutre et protecteur.

Mais dans ce rêve ce n’est pas forcément le cas. Il vous faut reconstituer une image du passé. Vous voir aujourd’hui dans le miroir du passé. Or manque une pièce. Une pièce douloureuse, que quelqu’un vient vous planter dans le ventre, à l’endroit même où la femme se distingue de l’homme dans sa possibilité de porter un enfant. Ce n’est pas un endroit neutre. Ici il saigne. Le sang coule.

Ce coup premier engendre bien d’autres coups ensuite, bien d’autres souffrances, dans le dos (l’endroit que l’on ne voit jamais, que l’on ne peut pas voir, la face avec laquelle on ne peut se confonter), puis encore d’autres blessures proches.

Sur le chemin de la recherche du passé, de la reconstruction du puzzle, il faut en repasser par bien des souffrances encore actives (le sang coule fraichement de ces plaies), de nouvelles traces, de nouvelles plaies, apparaissant à côté des anciennes.

Je reprends mes commentaires après relecture de votre rêve, fascinant, d’une complexité qui ne se traduit pas par des mots, qui apparaît dans les multiples reflets de ce miroir brisé au morceau manquant. Mais je souhaitais ajouter : pour Serge Tisseron, un véritable travail sur une honte exige de reconnaître son agresseur. Or voyez comme dans votre rêve l’agresseur ne peut pas être vu, et c’est le sang qui empêche de voir. Au final c’est juste quelqu’un qui vient renouveler en permanence la blessure invisible. Vous vous interrogiez sur l’intérêt de revenir sur le passé, ce miroir vous renvoie quelques réponses et semble bien traduire la "reconstruction" recherchée dans toute thérapie.




Recherchez "Le puzzle du miroir" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact