Signification rêve

Effondrement des planchers

Consultez notre dictionnaire des rêves

bonjour,

Voici ce qu’il demeure du reve de ce matin, il aurait été nécessaire que je me souvienne de ce qui l’a précédé dans mon reve, mais au moment de l’écrire, tout s’était evaporé ...

J’entre chez moi. Je remarque aussitot que le plancher est comme bombé par endroits, formant des bosses, comme s’il se soulevait, or, je sais qu’il y a des travaux actuellement en dessous de chez moi, (j’ai meme une vision brève d’un homme dans un engin, comme sur les chantiers !) cela ne devrait pas m’inquiéter, sauf que le sol a quand meme un aspect qui ne m’inspire pas confiance et je me baisse pour l’inspecter de plus près, quand soudain, le plan entier s’effondre sous moi dans un vacarme effroyable (il me semble).

J’entraperçois vaguement que tous les étages inférieurs, de la meme pièce que celle ou je me trouve, se sont détachés eux aussi en chute libre, et la perspective est donc un trou, un abime, comme une cage d’ascenseur, dont je ne n’ai pas le temps de voir le fond, s’il y en a un, car je dois attraper à toute vitesse la poignée d’une porte que j’ouvre (ou qui s’ouvre) sur l’abime et à laquelle je m’accroche, pour ne pas tomber moi aussi.

J’appelle à l’aide plusieurs fois, de toutes mes forces.Plus bas, sur l’autre versant, une porte s’ouvre sur une femme qui me tend son bras, et que j’agrippe pour la rejoindre, sauve.

  • Curieusement, malgré le scenario catastrophe, je n’étais pas angoissée à mon reveil, ni mal en point comme lorsque l’on fait un vrai gros cauchemar.

Mais, Que veut me dire ce reve ?

  • Ces deux derniers jours, certes, j’ai vécu des incidents (une mise au point avec mon nouveau boss et une dispute avec mon fils qui était hors de lui) et qui, sur le coup, m’ont remués. Mais est ce vraiment de cela que le reve traite ?

Si je m’inspire des interpretations (que je joins plus bas) de Tristan M...., j’aurais envie de dire : ma fille, t’es foutue !

Certes, le sol s’est dérobé sous moi, et jai été sauvé que par l’intervention in extrémis d’une "voisine", d’un étage inferieur (?), rien n’est donc perdu peut etre....

  • Mais surtout, c’est l’homme sur son engin, cette vision de chantier en cours qui m’interpelle. Que se passe t il en dessous ??? Qui dit chantier, dit construction, rénovation. Est ce que par hasard, ces planchers n’etaient pas destinés à tomber, tout simplement, pour en construire d’autres, et des plus solides ?

Pourquoi n’ai je pas l’air d’etre au courant, ça, c’est qu’il me semble que ça communique par a-coups entre moi et l’en dessous, ou tout se trame.
Mais peut etre aussi que je suis revenue par habitude, dans ce "chez moi", ancien, par habitude, et qu’il est temps de descendre plus bas, cette femme qui m’a tendu le bras m’y a invité aussi...

  • Quelle est la piece qui du haut de l’immeuble jusqu’en bas, s’est effondrée à tous ses niveaux, ce serait interessant que je puisse y repondre, car chaque piece d’une maison à un sens connoté. Je dirais qu’il s’agissait de l’"Entrée". Une entrée-salon, vaste, avec une fenetre sur ma gauche, par laquelle le jour eclaire. L’entrée, de mon ancien "moi" ?

L’entrée à mon MOI n’est plus possible, car il n’existe plus (??!!) est ce pour cette raison que je me sens comme absente, etrangère à moi meme ?

Je note aussi que c’est un "homme" qui se charge des travaux de démolition, qui represente t il ? Quel role lui ai je assigné et dans quel but ?. J’ecris demolition, mais s’agit il d’une demolition plannifiée, ou d’une erreur de manoeuvre..?

J’attends de rencontrer mon architecte interieur pour la reconstruction...

Autre hypothèse, qui n’exclut pas ce qui vient d’être écrit :
Oui, ce rêve pourrait également bien être un rêve d’alerte, comme vous le décrivez dans votre dictionnaire.
Car, il est vrai que je constate cette absence à moi-même, en certaines circonstances, notamment et surtout, en situation de conflits, ou bien de désaccords. Je me défends mal... je me sens vulnérable. Et je marque peu de points...
Si ce rêve d’alerte est lié aux incidents dont j’ai parlé plus haut, alors, il vient parfaitement illustré les propos du psychanaliste dont j’ai cité des passages plus bas.

C’est un homme qui démolit le plancher ou je me trouve, c’est une femme qui me tend la main, et quoiqu’il en soit, je suis descendue encore plus, en direction des fondations. C’est donc une descente tout de meme, qui marque un autre point d’étape.

La question que je me pose est : que vais je trouver tout en bas, s’il y a "quelque chose" à laquelle faire face, à laisser s’exprimer...?

Est ce que cette descente aura une fin.. qui me permettra de remonter, et de me reconstruire, guidée par l’architecte de mon ame ?

Il etait déjà question de plancher dans ce reve qui date d’un an http://www.signification-reves.fr/e...


Votre travail d’interprétation est important évidemment, il s’agit juste ici non pas de le compléter mais d’observer ce rêve de façon plus positive.

J’ai effacé les deux propositions d’interprétation proposées sur un autre site, non pas parce qu’elles étaient erronées mais pour des questions techniques, de référencement (la copie de contenu étant dommageable en la matière).

Ces interprétations soulignaient le côté négatif du plancher qui s’effondre, avec une mention à la relation au père, qui doit apporter de la solidité. De mon côté, je pensais plutôt que, comme dans toute la théorie de Winnicott qui reste une référence indiscutée, c’est plutôt dans la relation à la mère que s’initie cette certitude d’être, cette évidence sur laquelle repose cette belle structure qu’est le psychisme.

Or le lien au féminin n’est pas renié dans ce rêve. Au contraire, cette main tendue dans le vide...

Je ne sais pas exactement à quel symbole vous vous référez dans mon dictionnaire des rêves, mais il est vrai qu’en rêve éveillé l’effondrement du psychisme, qui est vu par les hommes comme une dislocation du corps, un démembrement, des personnages à la Bacon voire Foutrier, est projetée par les femmes sur des constructions qui s’effondrent alors, comme si leur fonction maternelle interdisait cette destruction imaginaire du corps.

Mais attention, il ne s’agit pas d’images d’une décompensation au cours d’une séance de thérapie ! Cette destruction est la matérialisation de la pulsion de mort, de déliaison. Mourir est la condition pour renaître. Détruire une étape dans une reconstruction.

Or votre immeuble parisien en chantier m’inspire cette image des façades de pierre, bien conservées, derrière lesquelles il n’y a plus que du vide en attendant que les étages soient reconstitués. Il faut en passer par là.

Qu’est-ce qui s’effondre ? Cet homme en-dessous est plutôt la caricature de la capacité d’action brute de l’homme. Faut casser, alors il casse tout, sans même prendre garde à ceux restés dans l’immeuble. Je crois que ce qui vous fait perdre pied c’est cette violence masculine. Et c’est le féminin qui vous retient. Cet effondrement c’est peut-être celui en rapport avec votre propre masculin. C’est le contexte du rêve qui m’oriente sur cette piste : "une mise au point avec mon nouveau boss et une dispute avec mon fils qui était hors de lui". or vous ajoutez : "en situation de conflits, ou bien de désaccords. Je me défends mal... je me sens vulnérable. Et je marque peu de points...".

Ce rêve mettrait en image votre impossibilité de lutter contre un masculin qui agit sans égard pour le féminin, autrement dit de manière déséquilibré. Ce déséquilibre entraîne la chute, l’effondrement. Vous ne savez pas vous défendre contre de tels comportements. Et bien vous avez bien de la chance ! Autrement, vous risqueriez de sombrer dans cette façon de gérer les cycles de vie qui consiste à mettre par terre tout ce qui existait pour ensuite tout rebétonner à neuf.

C’est le féminin qui vous retient par la main.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact