Signification rêve

J’ai tué un enfant !

Je suis chez ma tante entrain de jouer aux play-station avec un adversaire ( une connaissance à mon cousin). On dirait qu’ils ont un air de jeux, chez eux et il y avait autour de nous des enfants (quatre je crois). En plus des manettes, on avait deux longs couteaux insérés devant chacun de nous dans la table de jeux.
A un certain moment, je ressors le couteau l’un des enfant-ado( blond) se vante de ne pas avoir peur et me demande, insistant d’essayer de le blesser et qu’il en sortira indemne. Je ne sais pas pourquoi j’ai inséré le couteau en lui, au niveau de son ventre comme si je le couper en deux ; j’e l’ai coupé à moitié ! J’ai vu le sang ! l’enfant est par terre ! j’ai paniqué ! je ne voulais pas le tuer ! l’enfant souffre de sa blessure à moitié, alors l’adversaire se sert de son couteau pour le couper entièrement ! Après il nettoie son couteau de toutes traces et part.
I’enfant est mort, coupé en deux ! je l’ai tué !
Je suis dans la panique, j’informe ma tante et elle essaye de me protéger
Ma famille finit par venir, mon père aussi ! Je lui raconte l’histoire et il est très en colère contre moi. Il rentre à la maison sans me dire un mot !
Ma tante et son mari me recommande de rentrer et de faire comme si rien n’était. Ils me tiennent au courant qu’un inspecteur va venir me chercher chez moi pour m’interroger.
Je rentre, à peine arrivée. une inspectrice est déjà à la maison...après, la porte sonne j’ouvre, c’est un autre inspecteur. Je le fait entrer, il m’informe qu’il doit rassembler le maximum d’information à propos de l’enfant mort dans l’air de jeux. Il doit tout examiner dans la maison, je le laisse faire. On a aussi un policier, dans la maison. J’avais peur que ces trois personnes communiquent entre eux et finissent par découvrir la vérité. Ils finirent leur travail et s’apprêtent à quitter les lieux, chacun de son côté.
Je suis rassurée mais j’avais le sentiment qu’ils allaient revenir pour me prendre et que je finirait par être découverte...
Comment faire pour s’en sortir ? Il faut préparer un plan ...

Un rêve horrible !
J’avais l’impression que c’était réel...et j’essayait vraiment de trouver une solution pour cette catastrophe ( peut être même raconter toute la vérité à la police ...)
En me réveillant, j’ai été soulagé de savoir que ce n’était qu’un rêve


Dans votre rêve, il est question d’un ado.

Mais dans le titre du rêve, et vos propos, vous parlez d’un enfant.

Que diriez-vous de votre désir d’un enfant ? Désir coupé en deux, père en colère.




Recherchez "J'ai tué un enfant ! " sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Posez une question ou complétez cet article
  • 23 août 2018

    Pour répondre aux différentes interrogations :

    « Battre un enfant est un fantasme largement étudié par Freud. Que dire de tuer un enfant ? »

    C’est très grave ! un fantasme très cruel ! Je ne pourrais imaginer que c’est concevable...

    « Que diriez-vous de votre désir d’un enfant ? »
    Il est presque absent ! Je ne pourrais concevoir un enfant sans avoir un partenaire. Et je n’ai pas de partenaire, du coup ce désir n’est pas vraiment présent !

    A propos du rêve
    Je me demande si ce n’est en relation avec le sacrifice du mouton qui a eu lieu, la veille, et qui fait partie des traditions islamiques.
    Je me suis trouvée ’’contrainte’’ à reprendre les pratiques de mon père, comme nettoyer le sang par terre, se débarrasser des déchets...
    ( ça me faisait toujours un peu mal, de voir, malgré tout ...)

    C’est la première fois que j’assiste à nouveau à cette occasion après le décès de mon père, il y a deux ans...

    Il y avait beaucoup de détails dans le rêve, que j’avais du mal à reproduire par écriture, comme ce couples de fermiers qui ont venus chez nous, rien que pour me protéger et attester au prés des inspecteurs que je n’ai pas quitté la maison et que j’était avec eux dans le jardins, toute la journée ...

    • 4 septembre 2018

      Attention, un fantasme est purement inconscient, la moralité, toutes les règles morales qui permettent la vie en communauté, s’opposent à ces fantasmes, et heureusement, c’est la condition de la vie humaine telle qu’elle s’est développée. Maintenant, ce n’est pas pour autant que les fantasmes n’existent plus en l’Homme. Or y accéder, en rêve par exemple, n’est ni grave ni cruel. Au contraire à mon avis...

      De la même façon, le désir d’enfant vient du corps, et le désir ne se préoccupe nullement de nos règles morales ou autres.

      Maintenant, rien ne nous oblige à vivre comme dans nos rêves, et cette prise de distance, celle entre le corps et l’esprit finalement, est même celle qui a permis, au fur et à mesure du temps, la constitution de notre psyché dans toute sa complexité.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact