Signification rêve

Sœur, frère

Rêver de son frère ou sa sœur est naturel lorsque ces derniers font partie de notre quotidien. En revanche, pour un enfant unique, un tel rêve est bien plus surprenant, et doit être interprété en considérant le phénomène de projection.

Interprétation objective

Une interprétation objective d’un rêve cherche sa signification directement dans la situation exposée, sans transposer ces images oniriques.

Si l’on rêve d’un conflit avec son frère ou sa sœur, de paroles blessantes, d’une gifle... on cherche à expliquer ce scénario et à en comprendre l’origine :
- Quel est ce conflit qui est mis en avant ?
- Quelle est l’origine de ce conflit ?
- En dehors de cette origine, quel amplificateur explique que ce conflit constitue un problème soulevé par l’inconscient dans le rêve ? Pour préciser cette question, on peut imaginer par exemple qu’un désaccord exprimé sur un sujet de société, sans aucun intérêt d’ailleurs, justifie dans le rêve des paroles définitives. Pourquoi ? Peut-être parce que cette conversation a obligé le rêveur à revivre des oppositions anciennes, a souligné des modes de vie différents, à révélé un sentiment d’infériorité, des complexes nés durant l’enfance...

Il faut toujours avoir à l’esprit le principe d’amplification, qui explique qu’un simple différent, une opposition récurrente... se transforment dans les songes en des paroles ou des actes totalement disproportionnés. On peut tuer son frère et sa sœur uniquement pour rejeter leur façon de vivre ou de penser.

Cependant, le phénomène de projection explique également pourquoi certains évènements en particulier sont repris dans les scénarios des rêves. En effet, dans le cadre d’une relation entre frères et sœurs, chacun projette sur l’autre ses propres défauts inconscients, et chacun reproche à l’autre les qualités dont il se sent lui-même dépourvues. En conséquence, la véritable origine d’une relation détériorée est autant à rechercher en soi-même plutôt que chez son frère et sa sœur.

Interprétation subjective

L’interprétation subjective s’impose notamment à ceux qui n’ont pas réellement de frère ou de sœur, mais reste une possibilité à privilégier dans tous les cas. Ce personnage du rêve, que l’on savait être un frère ou une sœur, qui était-il vraiment ? Le rêveur lui-même évidemment.

Comment en effet mettre en scène ses propres angoisses, ses propres défauts, ses complexes ? L’inconscient a une solution simple : il projette (lire notre article sur la projection) sur une personne connue ou non du rêveur les éléments de la personnalité de ce dernier qu’il souhaite mettre en exergue. Ainsi, le frère ou la sœur du rêve, auront alors les qualités qui manquent au rêveur, ou au contraire les défauts que le rêveur dissimule au fond de lui-même, incapable de se les avouer et de les assumer pour progresser.

Les relations avec le frère ou la sœur sont souvent conflictuelles dans les rêves (même si l’inverse n’est pas impossible). Pourtant, un sentiment de culpabilité par rapport aux images du rêve empêche d’accéder à son interprétation. S’opposer à un frère ou une sœur, c’est s’opposer à soi-même. C’est une première étape pour mieux se comprendre. Ce conflit, même violent, loin de révéler une attitude honteuse, dévoile bien au contraire une personnalité qui se cherche et une attitude positive vers davantage de vérité.




Recherchez "Sœur, frère" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact