Signification rêve

Pourquoi sortir ?

C’est un rêve m’a étonné car l’action se situe tantôt la forme d’un bus, celle d’une université, d’un hôpital voir d’un siège d’entreprise et pourtant j’ai l’impression que c’est au même endroit.

J’entre dans une université moderne. Lumineux, blanc majoritairement, spacieux, le bâtiment est assez agréable. Je croise un jeune homme qui explique que s’il est ici c’est parce que "comme ça je peux boire quand même" (il fait référence au choix de son activité mi faculté-mi sur le terrain)

En haut d’une tour de verre. Un bureau spacieux et baigné de lumière avec deux personnes. Un spot publicitaire affiche clairement des tarifs pour un volontariat de solidarité à l’étranger, pub crawl compris... travaillant dans le secteur je trouve ça ridicule.

Dans le bus, jeune femme assise à rangée gauche. Je ne l’apprécie pas. Elle est grasse, petite, cheveux noir. pas jolie ni gracieuse. elle a un téléphone "à usage unique" comme s’il était livré avec un magazine...il est noir et rouge. D’un coup c’est moi qui l’ai entre les mains. Je décide de le lui prendre avec autre chose : je glisse la main dans son sac et en tire la première chose possible : une doudoune noir.
Nous voilà tout à coup dans une chambre d’hôpital en rez de chaussé (je reconnais la faible lumière extérieure typique des rdc). Je pars en traînant la doudoune que je n’ai pas trop eu le temps de cacher. Elle est bleue maintenant.

En arrivant dans le hall c’est un décors mi université, mi hôpital que je trouve. je m’avance vers la sortie. Une femme m’observe de loin. Je me recroqueville comme pour cacher ce qui ne peut de toute façon pas l’être. Je passe la première porte d’un sasse. La femme est derrière la vitre. Silencieuse et immobile, elle me regarde avec une expression de tristesse. Je passe la seconde porte. Me voilà sur le parking, seule, sous un ciel gris.


Cette publication était un peu perdue, il faut absolument demander "publication de cet article" pour me permettre d’y accéder dans l’interface du site.

Mais j’ai l’impression que de toute façon ces images oniriques ne se rattachent à aucun élément de la vie courante, si ce n’est ces décors professionnels qui occupent semble-t-il votre esprit durant la nuit, et durant le jour.

En fait, ce rêve semble davantage révéler un sentiment, dire quelque-chose de votre relations aux autres, d’où la multiplication de lieux publics.

Ces lieux me paraissent peu agréables, lumière froide, puis lumière caractéristique du rez-de-chaussé, mi-université mi-hôpital, bureaux confortables mais sans chaleur, bus... Bref, pas exactement l’ambiance pub irlandais ! Qu’en pensez-vous ? Ces lieux correspondent-ils aux lieux que vous aimez fréquenter, ou bien représentent-ils les lieux que vous rattachez au monde professionnel ?

Et si ce rêve parle essentiellement de votre vision du monde professionnel, cette froideur a-t-elle du sens pour vous, de même que ce spot ridicule qui semble symboliser les objectifs recherchés par les professionnels qui occupent les plus hauts niveaux de cette tour de bureaux ?

Or cette vision des autres vous conduit à une vision plus personnelle, de votre ombre peut-être (ref. https://www.signification-reves.fr/L-ombre-de-notre-personnalite). Comment comprendre autrement ce comportement vis-à-vis de la femme que vous n’appréciez pas. Vous lui volez quelque-chose, n’importe quoi, en vous cachant un peu. Et vous devez ensuite affronter le regard triste d’une observatrice qui semble tout deviner de vos agissements. Puis vous vous retrouvez seule, face à vous-même.

Après votre regard froid sur le monde qui vous entoure un regard triste sur votre noirceur intérieure.

Comme d’habitude, il s’agit d’interprétations hâtives, basées sur quelques éléments symboliques auxquels il faut bien donner du sens pour montrer que les rêves souvent ne sont pas qu’une suite d’images incohérentes. C’est l’objet de ce site. Mais chaque interprétation (gratuite) ne peut en aucun cas être assimilée à une consultation. Bref, si cette interprétation vous dérange, n’y pensez plus. D’un autre côté, accéder à son ombre est déjà la preuve que l’inconscient sent la conscience prête à intégrer l’énergie de cette partie. Pourquoi sortir ? La question se pose moins dès que l’on considère que c’est l’inconscient qui choisit, dans les rêves au moins, et certainement plus largement.

Au fait, Boule de suif, c’est un drôle de pseudo non ? Cette femme rejetée par tous en raison de sa noirceur, et en laquelle on découvre progressivement, derrière son ombre justement, une lumière à laquelle les autres personnages ont peu de chance d’accéder finalement...




Recherchez "Pourquoi sortir ?" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact