Signification rêve

Torture par le même homme

La nuit dernière (6 janvier au 7 2017), l’homme qui est dans ma tête depuis 8 ans m’a torturée pendant une grande partie de la nuit.

Je ne sais pas exactement pourquoi mais il me répétait que tout ce qui arrivait était ma faute. Mais je ne sais pas de quoi il veut parler alors ; quand je lui est demandé il m’a dit que je savais très bien.

J’étais assise sur une chaise je suppose car il y avait un dossier et il a commencé par me frapper violemment. Mais le truc c’est que j’ai pas cherché a fuir où me détacher, je suis restée là comme une abrutie.

Après il a pris différents objets pour frapper, genre un bout de métal ou à un moment une sorte de matraque bizarre. Puis il est passé au niveau supérieur et m’a coupée avec des couteaux de différentes tailles. J’avais des coupures partout, ça saignait beaucoup et je lui est crié d’arrêter et que j’allais faire ce qu’il me demanderait. Et il ma répondu qu’il s’en foutait.

Puis il a pris le chalumeau et m’a brûlée sur un bras. Il l’a laissé posé à des endroits précis et sa m’a fait comme un trou (franchement je ne sais même pas si dans la vie c’est possible). Et il a continuer de me frapper.

Il avais un flingue alors quand il la pris je me suis dit sa y est c’est bon jvai me réveiller. Mais non et il a vider son chargeur sur moi du côté gauche mais juste en dessous du coeur.

Mais il ne sait pas arrêter et a voulut faire pareil avec ma famille et mes potes.

Après je me suis reveiller en sursaut je ne sais pas qu’elle heure il était précisément car je me suis rendormie juste après. Et cette fois j’étais dans un maison ou une piece je ne me rapel pu vraiment et il y avais des hommes que je ne connaissais pas du tout.

Jai vu une porte pour aller sûrement dehors mais je n’ai pas eu la chance de l’atteindre. Les hommes mon attrapé alors que je ne savai même pas ce qu’il voulait et on voulu me déshabiller. D’ailleurs eux avait déjà leur caleçon baissés.

Ils était je sais pas... 10 ou 15 ? Mais lorsque j’ai vu que certain d’entre eux avais un flingue j’en est attrapée un et les est tous tuer un par un. Mais il me manquer des balles alors je les est frappé avec la crosse du révolver.

C’était bizarre parce que j’avais l’impression de me venger et quand je suis sortie jai pris une des arme qui rester par terre sur les cadarve. Dehors il y avais du monde et je sais pas squi pas pris jai voulu tous les tuer et jlai fait mais j’ai honte franchement je sais pas pourquoi mais c’était plus moi. Il y avais de la vengeance mais je voulais pas faire ça jvoulais pas.
Quand jme suis reveiller jai eu extrêmement mal ou j’ai reçues les cous qu’il m’avait donner. Surtout la où il ma tiré dessus. Donc defois sa me prend d’être paralysé et d’avoir tellememt mal que je me plie en deux pour pas sentir la douleur. Pourtant dans la vraie vie je n’ai absolument rien :/ donc je ne comprend pas pourquoi je sent tout ça.

Et sa me fait se genre de rêve depuis 3 semaines 1 mois d’habitude c’est aussi gore que ça mais moin bizarre et un peu plus compréhensif. Et je me vengeais pas comme je l’ai fait... (pour ceux ou celles qui ne vois pas de quoi je parle j’ai déjà écrit un texte si sa peut aider).


J’avais pris quelques notes au terme d’une première lecture, j’essaie maintenant de les mettre un peu en forme.

Il s’agissait de relever toutes les formes archaiques de fonctionnement, celles que l’on retrouve dans les perversions, et qui sont une étape du développement. Je ne dis pas que vos rêves révèlent une pathologie ou que vous relevez de telle ou telle, car je n’en sais rien, je dis simplement que la violence de vos cauchemars tient à des traits de fonctionnement primaires.

En particulier on peut citer :
- la culpabilité : "tout ce qui arrivait était ma faute"
- le masochisme : "j’ai pas cherché a fuir"
- qui se renverse en sadisme : "j’allais faire ce qu’il me demanderait. Et il ma répondu qu’il s’en foutait."

Toute cette violence subie mais qui, puisque c’est un rêve, vient de vous ("Il l’a laissé posé à des endroits précis et sa m’a fait comme un trou") est celle que l’on retrouve chez tout enfant à un certain stade de sa vie, sous forme inconsciente le plus souvent, dans un besoin d’attaquer l’autre pour voir si cela le fera disparaître.

Encore une fois, on ne peut pas vivre avec de tels cauchemars pendant des années, ou plutôt oui on peut vivre avec, mais c’est douloureux, alors pourquoi ne pas vouloir se décharger de cette douleur ? Vous devriez parler de ces cauchemars à vos parents, sans détails, et demander à consulter quelqu’un, les CMP sont gratuits, juste pour partager ces images, et vous en débarrasser rapidement.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact