Signification rêve

Rêve d’un collegue homme

Bonjour,

Alors que je n’ai aucune relation avec cette personne, juste bonjour au revoir sourire quand on se croise, mais depuis ma rupture avec mon conjoint on a tendance a se rapprocher....bref

On est au travail comme d’habitude, moi au bureau lui avec son brancard, on se croise, on se sourit et d’un seul coup projection dans le temps : on se retrouve main dans la main dans le hall de l’hôpital et tout va au ralenti. Il y a une lumière merveille beaucoup de monde et tout au ralenti sauf mes émotions.

Le ralenti défile et s’arrête sur le visage d’une aide soignante qui bosse avec nous en style portrait, c’est bizarre avec un petit sourire, et le ralenti repart, et mon collègue, à qui je tiens la main, me réveille de ce ralenti par un gros baiser : smack !

Et ensuite plus rien...

Merci de ce que vous pourrez y entrevoir pour moi

Kâli


Deux interprétations possible et certainement liées :
- Le rêve est à l’image de votre désir inconscient pour cet homme. C’est la version freudienne de l’interprétation, et il faut avouer qu’elle prend beaucoup de sens tellement elle s’inscrit dans le mouvement constaté dans la réalité : "on a tendance a se rapprocher". Ainsi, le rêve serait une projection de ce qui pourrait se passer à l’avenir, d’un possible. C’est la fonction prospective du rêve qui est ici à l’oeuvre.
- Mais si vous consultez ce site, vous verrez que l’on fait référence souvent à la partie sexuelle opposée du rêveur, ici à votre animus, votre masculin (notion présentée dans notre dossier sur la théorie sur laquelle s’appuie nos explications des rêves). Or ce masculin trouve sur ce collègue un support de projection : vous retrouvez ne lui une partie de vous-même, d’où le sentiment d’attirance.

Vous comprenez donc mieux pourquoi ces deux explications se complètent en réalité.




Recherchez "Rêve d'un collegue homme" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact