Signification rêve

Pâques le 10 octobre

Consultez notre dictionnaire des rêves

10/10/2016 :

Le rêve commence alors que je suis sur mon portable à essayer de jouer à pokémon go, je m’approche d’un monsieur avec ce portable en le lui montrant : je veux qu’il m’aide à obtenir une quête, une direction. Alors il se lève lui qui étais à la base assis et court dans la direction d’une fille, il me dis de cliquer dessus avec le portable. Il y avait aussi plein de boules lumineuses et des gens, des filles qui semblaient partir à vélo dès lors que je m’approchais d’elles.
Cette femme allait faire un gâteau, une fois que j’ai cliqué dessus il y avait sur mon portable l’image d’une conversation : une fois que je lui parle il y avait sa réponse, en rouge ou en rose.
Résultat suite à cela alors que l’on était dans un parc il faut en repartir. Passage par un vestiaire, je m’y change de tenue avec l’ami du 4*4 qui me suit. Aussi on repars et arrivé tout en haut d’un immeuble je veux rentrer chez l’ex de ma copine, qui est en coloc avec l’autre ami du 4*4 noir, dans un appartement situé en haut, c’est assez blanc chez eux.
Leurs clés bleues sur leurs portes, je les tourne, c’est l’ami du 4*4 derrière la porte qui m’ouvre et me laisse entrer, la copine de l’ex est assise sur un canapé dans le salon, je ne la connais pas elle porte des cheveux roux frisés et je lui dis "bonjour, enchanté.." sans jamais voir son visage.
On ressort de l’appart parce-que je veux en partir, l’ami du 4*4 me suit, il y a des filles devant chez eux assises. Avec moi j’ai un hotdog qui est à la fois au chocolat noir et au lait, bien sucré, c’est dégueulasse, il y a aussi une sucette dans cette boîtetransparente, cachée là derrière le hotdog et c’est ce que je prends.
Je suis attiré par ce que semble faire une fille sur une feuille : des maths qui semble laisser apercevoir un code secret, c’est très coloré (autant que la dame sur laquelle il fallait cliquer pour la quête) , elle fait des tableaux de signes, calcul vers où tendent des limites.. J’explique haut et fort aux autres ce que son écriture coloré semble vouloir dire ; mais, sur ce tableau la colonne et la ligne indiquent toutes deux des zéros et je ne vois pas trop comment expliquer cela/où cela mène : comme un croisement entre deux zéros.

"Et que dit le rêve ?" :
A l’opposé complet du rêve de l’attrape rêve la couleur ne vient non pas ici aider au stockage du rêve en mémoire mais à alerter sur la mise au point à faire avec ses yeux ! Au final, s’il y a des opposés à réunir ici ce sont ceux entre intérieur et extérieur. La relation à faire avec l’anima ce fait au niveau de la boîte, organe sexuel pour Freud, et j’y découvre l’oralité préférée à la vanité. Ça se conclue par l’intellect et le croisement entre deux zéros, pas meilleur scène pour signifier l’entrée dans la banalisation.
D’ailleurs le rêve dit que la quête du féminin devient celle du gâteau, que la nourriture est là par compensation. Mais c’est à ça que sert la couleur et la mise au point qu’elle oblige à faire avec ses yeux, il faudra obligatoirement ensuite revenir au but du féminin qui permet les trois belles plumes du mandala et non juste le féminin qui connaît la recette du gâteau.
A la première interprétation j’avais donc écrit en bon novice "désinvestissement quand au hotdog et désir d’élévation pour la sucette", mot pour mot. Mais il y a plus et la sucette qui sort de l’ombre ici vient aussi aider aux rapports au temporel (qui dit temps dit espace, et donc extra-intro-version) dans les rêves puisque, toujours en lien avec l’investigation et le stade oral il y avait refus de mon phallus par ma copine, enfin je pense. Voilà pour les limites imposées en -l’infini et +l’infini.

Un deuxième rêve :
Durant ce rêve il fait ensoleillé, la présence de la thérapeute flotte au travers de l’ensemble du rêve, je crois qu’elle avait construit une sorte de bâtisse souterraine, en bois, couleur rouges, couleur or et elle était un peu comme omnisciente au travers du rêve.
Mais le plus important ou du moins ce dont je m’en souviens le plus c’est que j’étais dans un bar à un moment, et un chauve à bonnet rouge m’y passe une arme, gros calibre, un pistolet plus gros qu’un fusil, moins long qu’une mitraillette de noir et de blanc ; à peine il me passe cette arme, à peine je veux lui tirer dessus.
Je ne l’ai pas fait.

Interprétation :
On m’avait offert une matrice auparavant non ? Il y a figure de substitution au travers du barman, pour le social, pour l’intégration d’une règle sociale qui est le rapport à l’ex même et l’impuissance à avoir face à lui (le rêve ne vient pas dire quoique ce soit quand à la copine actuelle de l’ex).
La thérapeute est omniprésente et rappelle les paroles données à ses séances qui vont dans le même sens que l’interprétation : ses "Ah l’autre !" en riant, quand je parle d’avoir le phallus.


Avec l’interprétation de votre premier rêve, je retrouve ce qui m’apparaissait également. Et pourtant, vous mélangez le symbolisme avec bonheur, une vraie cuisine, et je ne m’y retrouve pas toujours vous le savez.

Mais là, je crois qu’étant donné la symbolique classique du rêve, tout le monde s’y retrouverait finalement.

Car tout de même, cette image du Monsieur, un peu sage peut-être, qui vous aide à trouver votre pokémon (nouvelle image du Soi si l’on suit la mode ?) en vous dirigeant vers une femme est une belle image de la complétude. Aller chercher son opposé pour se trouver soi, c’est le sens du chemin jungien finalement. Vous écrivez anima, cela semble bien être l’idée du rêve.

Et cette anima va revêtir différente forme, jusqu’à ce personnage féminin qui cherche à constituer un centre (une intersection, un croisement) avec deux zéros, soulignant l’inutilité d’un élément sans son opposé. C’est à partir du 2 qu’on forme une nouvelle unité qui intègre les deux opposés. C’est une science un peu hasardeuse, comme le mathématiques poussées à leurs extrêmes. Non ce n’est pas le banalisé qui est montré là (avec la difficulté de croiser le langage vieillot de Diel avec celui de Jung), mais le chemin d’individuation.

Et sur ce chemin on retrouve le 4x4, et encore l’ex de votre copine ! C’est une malédiction ce type ! A croire qu’il figure dans vos rêves un élément très particulier de votre psychisme : l’ombre de votre masculin. C’est l’hypothèse qui m’était venu à la lecture de votre précédent rêve publié, sans avoir lu celui-ci. Il faudrait reprendre un peu vos rêves pour confirmation, et surtout avoir plus de détails sur votre relation réel à ce dernier. En effet, avec sa nouvelle copine, vous formez deux couples d’opposés... Autant dire qu’il y aurait de quoi dire, symboliquement...




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact