Signification rêve

Voyages

Rêve à tiroirs dont la trame semble être le voyage - Période de changements où je me sens freiner par dernière relation amoureuse qui ne s’avouait pas comme telle mais plutôt sex-friend. Séparation qui date d’un an mais lien fort qui nous conduit à maintenir un contact (épistolaire) ambigüe. Question diurne de chaque jour : couper court à tout ou y a t-il vraiment quelque chose entre nous qui mériterait de s’y engager vraiment ? Qu’en dit mon inconscient ? Ce rêve donne des réponses il me semble, rien qu’à l’écrire, mais je peine (résiste) à les "entendre" bien. Si vous pouviez m’y aider... . Merci d’avance.

RÊVE – VOYAGES
18-19 NOVEMBRE 2017

J’arrive à ma gare de destination. Cependant, elle n’est pas comme je m’y attendais. Ça semble être la gare TGV de la ville de ma région (ou celle la ville de l’homme auquel je pense sans cesse de jour - ces gares ont une architecture semblable) mais la façon d’en sortir n’est pas celle que je connais en réalité. Ainsi je dois d’abord m’engager dans une montée goudronnée assez raide et je peste un peu qu’il n’ait pas prévu une sortie demandant moins d’effort. En haut de cette montée une sorte de toboggan avec des bandes de plastiques qui font office de freins pour accéder à un quai. Je l’emprunte du haut de mes talons compensés ce n’est pas très pratique pour glisser mais en m’agenouillant, j’y parviens.

Je découvre agacée qu’il faut prendre une navette (comme dans aéroport) pour accéder à la sortie de la gare. J’en laisse passer une. Cherche une autre voie d’issue car j’estime que celle-ci me fait perdre mon temps. Je dois me résoudre à devoir prendre cette navette. Avant de m’apprêter à monter, je me débarrasse d’une vieille couverture-duvet comme en ont parfois les clochards que je jette sur les rails puis je vais la reprendre pour la mettre sur un banc. Je pense : « ça pourrait toujours servir à quelqu’un d’autre. » Je ne me vois pas monter dans le bus. Peut-être à la suite d’un autre rêve fait la même nuit --->

Dans une foule, sortie de cirque, place publique, fête entre amis, je ne sais pas, disons une ambiance festive, un homme s’adresse à moi. Nous percevons tous deux quelque chose de sérieux, de l’amour pourrait naître entre nous deux mais nous sommes hésitants, et nous nous l’avouons, à nous y engager. Il est brun, plus jeune que moi mais mature, bouche pulpeuse, tout à fait à mon goût physiquement mais surtout je sens une profonde gentillesse en lui et que c’est sans doute ce que j’ai toujours souhaité d’un homme (pas vraiment le profil de l’homme auquel je pense éveillée). Il me propose un RDV pour le 30 novembre ( ?!) où il me fera découvrir de l’art japonais (dessins, dessins animés, peinture, cinéma ?). Il me dit que c’est particulier que peu de gens comprennent et apprécient mais qu’il ose m’en parler et me montre sur son portable (soulève le film plastique de l’écran du téléphone, je m’étonne sans le dire qu’il garde cette protection) des images très colorées, animées. Je le quitte contente de ce futur rdv et sans doute est-ce là que je monte dans un transport quelconque, bus, ter… .

Cette même nuit un autre rêve : une discussion avec plusieurs personnes dont mon ex-mari, à propos des mésaventures de voyage. L’échange devient houleux entre mon ex et moi lorsque je découvre qu’une étape de notre immigration au Québec avec nos enfants est considérée par lui comme ayant été tout à fait loufoque et ennuyeuse tandis que j’en garde le meilleure souvenir bien qu’en effet nous étions dans une situation périlleuse (faux souvenirs dans le rêve, isolés, perdus parmi les phoques sur la banquise). J’accuse difficilement cet écart entre nos points de vue d’un même temps partagé avec nos enfants d’autant plus qu’il me le dit profitant du "public".

Je suis réveillée à deux reprises au cours de la nuit par des voix. La première s’adresse à moi d’une langue qui me semble étrangère et familière : voix grave, noire, langue africaine/créole (je suis métisse sans connaître bien cette part de mes origines paternelles). Je tente tout en me réveillant de traduire, la langue ne me semble pas si étrangère, sans y parvenir. Pourtant, je sens que c’est un message important qui m’est adressé.

La seconde voix est une voix d’enfant qui m’appelle et je vois mon nom écrit en petites lettres d’imprimeries dorées et scintillantes en même temps que je l’entends : « anna, anna, anna, anna » et me réveille me demandant : « se peut-il que les anges est une voix fluette, cristalline d’enfant ? » Ma nuit de rêve s’achève sur cette question au réveil.


Vos rêves me questionnent, mais surtout en raison de ce que vous semblez y voir : une invitation aux voyages pour compenser une séparation difficile, ou pour la symboliser.

Or pour moi cette séparation n’apparaît nulle part dans ces rêves.

Au contraire, ils me semblent parler uniquement de vous, de personne d’autre. De vous à tous les temps :
- de vos racines, de vos ancêtres,
- de vous petite fille cristalline,
- de vous en confrontation à ce passé, qui n’a pas laissé les mêmes souvenirs à votre ex,
- de vous dans votre présent, ça monte et ça descend,
- de vous dans votre futur ("futur rdv"), de votre rencontre annoncée avec ce masculin qui vous fait découvrir bien des domaines, regroupe bien des promesses.

En fait, cette rencontre avec ce masculin me semble l’axe le plus intéressant, parce qu’en thérapie rêve éveillé la rencontre avec l’animus (voir dans ce dossier https://www.signification-reves.fr/-Bases-interpretation-) est toujours très importante, promesse de nombreux bouleversements.

En fait, je crois que si cette rupture vous obnubile, c’est bien en vous-même que les choses se passent actuellement, que votre énergie se déploie. Alors oui, à ce niveau, je suis d’accord pour retrouver la notion de voyage, aller voir ailleurs, en soi.




Recherchez "Voyages " sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact