Signification rêve

Reves pénétration et parapluie

Avant-hier : deux frères couchés l’un sur l’autre. L’ainé tente une pénétration anale sur le plus jeune. J’interviens afin d’empêcher cela : l’ainé joue l’ignorance et le plus jeune ne comprends pas ce jeu. Je suis effrayée.

hier : j’ai perdu mon parapluie pliant et cela m’indiffère. C’est presque tant mieux !

sur le premier rêve il me reste une gêne et une impression de responsabilité.
sur le second rêve je penserai à une perte d’un objet de sécurité que représente le parapluie, se protéger, et donc une perte du phallus imaginaire ?

Sans trop comprendre de quoi il s’agit vraiment.


Ces deux rêves évidemment parlent de vous, de votre histoire, mais plus largement ils nous renseignent sur le fonctionnement de l’inconscient.

En effet, bien souvent, une interprétation de rêve consiste à coller un paragraphe d’une théorie du fonctionnement de l’inconscient sur des images. Ces théories conscientes ont-elles trouvé leur source dans l’inconscient de leurs auteurs, disent-elles avec des mots le fonctionnement d’une entité indépendante en nous ou bien le langage est-il par nature la particularité humaine qui a permis de créer Dieu et l’inconscient, la théorie fait-elle naître les images (par le jeu du transfert et contre-transfert, de la communication par conséquent)... ? Et on ouvre alors une série de questions qui font un peu tourner la tête si l’on y pense trop...

Mais tout de même, faisant suite à un trauma, il semble possible de constater le fonctionnement de l’humain durant son sommeil : déplacer la scène traumatique sur d’autres objets pour permettre son intégration progressive, ou accidentelle (car peut-être chaque fois le rêve n’est-il qu’une expérience hasardeuse ?). Le rêve en général semble ainsi répéter ce que notre conscience ne peut accepter, mettre en image l’inacceptable, jusqu’à ce que quelque-chose passe, puisse être digéré par la psyché.

Ce second rêve en revanche appelle toutes les théories existantes :
- Phallus et perte, la notion de castration freudienne,
- notion de déplacement, là aussi freudienne mais reprise en hypnothérapie, par le déplacement de l’absence de protection contre la pénétration précédemment imaginée,
- imaginaire jungien, avec l’expression d’un désir finalement, d’un besoin de l’âme, de se débarrasser de tout ce qui encombre pour se laisser laver par la pluie, et ressentir le plaisir de l’eau sur le corps.

En fait, le rêve qui répète est toujours assez facilement compréhensible.

A l’inverse, le rêve devient sujet à questionnements dès lors qu’il pourrait devenir tentative de vivre dans l’imaginaire ce qu’une partie de nous attendrait de vivre, dès lors que l’on imagine l’inconscient doué d’une certaine autonomie de direction, de pensée en quelque sorte, dès lors qu’on suppose l’inconscient tourné vers l’avenir.




Recherchez "Reves pénétration et parapluie" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact