Signification rêve

Fuir des hommes et meurtre

Bonjour,

Je viens vers vous car cela fait plusieurs fois que je fais des rêves assez traumatisants et surtout très stressants. Ils ont toujours un rapport avec mon compagnon. Je ne me souviens pas clairement des rêves précédents mais ils ont lieu quasiment toutes les nuits.

Toutefois, celui de la nuit dernière est encore très clair je vous laisse le découvrir :

Je rentre dans une pièce où il y a 3 personnes, je me trouve sur le lieu de travail du meilleur amis de mon compagnon, il fait parti des 3 personnes qui discutent. (Je précise que je ne suis jamais allez dans la réalité sur son lieu de travail). Je vais vers lui pour lui faire la bise et lui dire bonjour mais il ne veut pas me repousse et se moque de moi devant ses collègues.

Je me trouve ensuite dans une autre pièce inconnue et là il y a mon compagnon, je lui raconte ce qu’il s’est passé et il se moque aussi de moi et défend son ami.

On se dispute alors violemment, on hurle, je lui dis que je le DETESTE que je le HAIS (je me souviens très clairement de moi lui hurlant : JE TE HAIS).
Je décide alors de m’enfuir, je ne connais pas l’endroit ou je suis, j’ai peur que mon compagnon me retrouve. Je suis seulement habillée de mon peignoir.

Je me cache dans un espèce de cabanon vide (une sorte de bungalow). Il y a un homme dehors que je n’ai jamais vu qui garde le cabanon. J’ai peur qu’il me dise de partir mais il ne dit rien. Quand il me voit il me propose une cigarette que j’accepte.

Je ne sais pas ce qu’il se passe après mais je suis au téléphone avec mon compagnon, je le vois passer près du bungalow, il me dit au téléphone de revenir, sinon il va faire des conneries. Je crois que je le vois avec un couteau à la main.
Il ne me parle plus directement avec moi au téléphone, mais je l’entend il parle avec une fille il dit qu’il va "les tuer".

Ensuite je me retrouve dans la pièce où j’avais vu mon compagnon la première fois. Je pleurs. Je sais qu’il à tué les 3 personnes du début.
Je lui hurle dessus, je lui demande pourquoi il a fait ça. Il m’a dit que c’était pour que je reviennes et qu’ils s’étaient moqués de moi.
Il est plein de sang, j’ai peur de lui, il arrête pas de me dire qu’il m’aime moi je hurle et je lui dis qu’il me dégoute.

Ensuite je me suis réveillée.

Bon dans le genre rêve stressant, j’en fais souvent, mais des comme ça pas tellement.
Rien que de décrire ce rêve je suis à nouveau toute mal...
Je précise que dans la vie, tout va bien avec mon compagnon, au contraire en ce moment, on s’entend vraiment très bien on fait pleins de nouveau projet (on vient d’emménager dans une nouvelle maison etc...)
Je m’entends également très bien avec son meilleur ami.

Voilà j’espère que vous pourrez m’aider à comprendre ce rêve qui me stress vraiment beaucoup.


Comprendre le message de ce rêve me semble impossible car je pense que les rêves ne sont pas des messages à proprement parler. Certes, on peut les interpréter et en tirer des enseignements. Or votre rêve parle de vous-même, et il dénote en effet un malaise évident.

Ce que l’on peut en retenir, c’est l’agressivité du masculin et la peur qu’il vous inspire. Par ailleurs, une blessure narcissique est exprimée à plusieurs reprises.

Ce masculin apparaît sous la forme de votre compagnon, de son ami, du gardien du bungalow, des personnes qui se sont moqués de vous.
Son agressivité est verbale (hurlements, haine formulée) et physique (l’ami vous repousse, couteau, meurtre).
Ce pôle masculin est le vôtre, votre animus (il faut absolument lire la définition de l’animus dans les "bases de l’interprétation").

L’allusion au narcissisme blessé vient de ce geste d’être repoussée, puis moquée, puis encore des moqueries qui ont conduit au meurtre.

Ensuite, la répétition du chiffre 3 ne peut pas être un hasard. Ce chiffre est celui de la triangulation, de la relation au père et à la mère. Pour cette raison, il me semble donc que ce rêve traite de votre Œdipe, de cette période où, grâce à un narcissisme suffisant et stable l’enfant parvient à développer son soi par une prise de distance avec les référents du père et de la mère. Pour une petite fille, l’interdit du père doit lui permettre de transformer ce désir en désir d’amour (puis d’enfant).

Or dans votre rêve, les symboles sexuels sont importants : la cigarette, le couteau sont des symboles du phallus, le sang renvoie à la castration, sentiment qui permet d’entrer réellement dans l’œdipe. De votre côté vous vous enfuyez en peignoir, une tenue bien intime, et c’est avec un sentiment de dégoût que vous vous réveillez.

Au final, que retenir d’un tel rêve ? Rien, si l’on espère un message de ses rêves, une prédiction (à la Tobie Nathan). En revanche, de très nombreuses questions sont posées par ce rêve et leurs réponses interviendraient certainement dans le cadre d’une thérapie. En dehors de cette recherche sur soi-même avec un professionnel, il reste possible de s’interroger sur son passé, son présent et son futur :
- Comment a été ressentie cette période de l’enfance, d’où pourrait provenir cette violence qui a marqué ainsi l’inconscient ?
- Quel place est laissée à l’animus aujourd’hui ? (même si vous indiquez que vous faites plein de projets actuellement, ce qui laisserait supposer que vous vous appuyez sur un animus plutôt positif)
- Quelles angoisses pourraient vous empêcher de vivre, aussi librement que possible, votre vie sexuelle en particulier ?

Le problème de ces éléments d’interprétation : laisser entendre que des problèmes existent alors que tout semble aller bien dans votre vie. Ce n’est pas le but évidemment. D’ailleurs, si le développement psychique de tout un chacun n’est jamais parfait, la vie de bien des Hommes est parfaitement heureuse.




Recherchez "Fuir des hommes et meurtre" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact