Signification rêve

Supprimer ses cauchemars

Les cauchemars perturbent les nuits de nombreuses personnes, or il est parfois possible de limiter ces cauchemars, en particulier ceux qui se répètent régulièrement.

Les cauchemars liés à un facteur exogène

Comment supprimer des cauchemars lorsque ceux-là sont provoqués par des raisons sur lesquelles on ne peut pas agir, ou ne souhaite pas agir ?

Premier exemple : l’alcool. Ce n’est pas la consommation d’alcool qui fait faire des cauchemars, mais la diminution de cette consommation pour des personnes habituées à "gérer leur sommeil" par l’alcool. Dans ce cas, le manque d’alcool va générer des cauchemars.

Si certains médicaments empêchent les rêves, d’autres au contraire favorisent les cauchemars. Là encore il s’agit d’effets secondaires.

Durant une dépression, les cauchemars sont souvent nombreux. Ils ne sont alors que la partie visible d’angoisses réelles et pas uniquement durant la vie nocturne.

Limiter le nombre de cauchemars

L’une des fonctions du sommeil est de fixer les nouvelles informations acquises durant la journée, de les digérer. Par conséquent, l’auto-suggestion a un effet sur ses rêves et cauchemars. Certains rêveurs parviennent même à prendre le contrôle de leurs rêves, à les influencer directement durant la nuit, mais c’est un autre sujet.

Ce que l’on peut dire ici, c’est que, avant de s’endormir, de la même façon que l’on peut se répéter "Je vais me souvenir de mes rêves" pour s’en souvenir réellement, on peut se répéter "Je ne vais pas faire de cauchemar".

Plus précisément en ce qui concerne les cauchemars de persécution, l’auto-suggestion peut avoir pour but de modifier son comportement durant le cauchemar. On peut alors se répéter "Cette fois-ci je vais me retourner, je vais affronter la menace". Alors le cauchemar arrivera, mais deux choses pourront être constatées :
- l’atmosphère sera totalement modifiée, sans angoisse, le cauchemar aura perdu sa principale caractéristique,
- le message de ce rêve sera totalement nouveau, l’inconscient utilisant ce scénario pour délivrer une toute nouvelle vérité.

Supprimer des cauchemars récurrents

Toujours le même cauchemars, depuis des années, c’est un témoignage habituel sur les forums de ce site (et notre article sur les cauchemars récurrents). Or, bien plus que d’interpréter ces cauchemars, il est intéressant d’y mettre fin. Pour cela, il existe une méthode confirmée par des psychologues qui ont suivi des patients rencontrant ces difficultés nocturnes.

Le cauchemar récurrent est terrifiant en raison de la répétition d’une scène angoissante.

  • Dès que l’on a conscience de son cauchemar, immédiatement après celui-ci le plus souvent, il faut penser à ce cauchemar et l’écrire, avec autant de détails que possible, en partie la scène traumatique.
  • Le lendemain, il faut relire à plusieurs reprise le scénario de son cauchemar et en changer la fin. C’est là le point important de la méthode : modifier la fin de son cauchemar pour lui faire perdre son caractère inquiétant.
    • Par exemple, si le moment traumatique correspond à un visage qui soudain apparaît, on pourra imaginer que ce visage est celui d’un humoriste que l’on apprécie et qui nous sourit.
    • Si la scène que l’on redoute consiste en une poursuite, on peut supprimer tout simplement celle-ci en indiquant que l’on se retourne, et que finalement il n’y a rien derrière nous.
    • A un cauchemar qui se termine par un coup, une blessure, on peut substituer une fin plus heureuse, où un policier arrive et arrête l’agresseur juste avant qu’il puisse agir par exemple.
  • Enfin, il faut relire son cauchemar dont la fin a été modifiée avant son coucher.

Scientifiquement, une telle méthode permet de supprimer un cauchemar récurrent en moins d’une semaine. Vos témoignages sont attendus à ce sujet ci-dessous.




Recherchez "Supprimer ses cauchemars" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact