Signification rêve

Rêve de ma maison

J’ai 40 ans.

Dans mon rêve je viens d’acheter une maison seule. Bien que mariée et ayant 2 enfants, je ne sais pas pourquoi, mais c’est ma maison je sais qu’elle m’appartient et que je vais y entrer seule.

Elle n’est pas très grande en surface au sol mais a des étages. La façade est blanche et sobre. Il y a un peu d’herbe dehors et on y accède par un petit chemin dallé. Elle se trouve en ville entre plusieurs bâtiments.

J’entre. La première pièce au Rez-de-chaussée est la cuisine. La cuisinière est installée dans un ancien cantou. Je ne visite pas la salle à manger à côté, je monte directement l’escalier en bois qui relie la cuisine à l’espace des chambres. Les murs sont blancs, tout est très épuré, voir vide. Juste à côté de l’escalier j’entre dans la pièce que j’ai définie comme ma chambre. Deux belles fenêtres donnant sur l’extérieur avec une vue agréable (pas sensationnelle mais agréable) et une lumière douce qui entre à travers les rideaux gris perle qui volent au vent. (dans la réalité je n’aime pas les rideaux, mais là ils me plaisent). Ici aussi tout est blanc et sobre.

Je rejoins ma mère et ma sœur qui sont venues visiter, je leur montre la chambre avec joie. Les deux me disent que c’est pas mal et que je vais me plaire ici. A ce moment là je pense à mes enfants et mon mari et me sens triste qu’ils ne soient pas là avec moi dans cette nouvelle maison. Pourquoi d’ailleurs je n’en sais rien.

Ma mère et ma sœur repartent. Je suis heureuse. Tout à coup je réalise qu’au bout du couloir il y une autre porte. Je ne l’avais pas vu car il y avait un miroir dessus qui la cachait avec le reflet dans la pénombre.
Curieuse et sans peur je l’ouvre. Et là face à moi je découvre un salon immense tant en largeur qu’en hauteur. C’est un salon très cosy avec des couleurs vertes et rouges, ça fait très britannique. Je vois qu’il y a une bibliothèque avec de gros fauteuils en cuir, un billard, un babyfoot, et un autre jeu (que j’ai oublié). Je suis ravie de cette découverte, je me dis que cela va beaucoup plaire à mon mari car tout ce qu’il aime pour recevoir des gens est dans cette pièce. Il faut que j’aille lui dire.

Mais à ce moment-là je réalise que sur le canapé sur lequel je me suis assise il y a déjà 3 personnes qui me disent de ne surtout pas faire ça ! que la maison est maudite et qu’il ne faut absolument pas qu’un homme y habite sinon ce serait catastrophique. Ces personnes me montrent alors une jeune fille de 20 ans, frêle et qui semble assez perturbée (inquiète, parano..) en boule au bout du canapé. Ils m’expliquent que c’est elle qui m’a vendu la maison contre l’avis de sa famille (qui apparait à l’angle de la porte) et que s’ils le découvrent elle sera perdue.

La suite m’est confuse à présent mais je me souviens d’avoir trouvé cela absurde, une si belle pièce se devait de vivre d’être vue et habitée. Et il me semble que j’ai essayé de partir de cette pièce puis de la maison discrètement pour que personne ne le remarque.


Le début du rêve semble tellement annonciateur d’un rêve dans lequel vous allez explorer votre propre espace intérieur, découvrir, pour vous seule, toute la dimension de ce volume, sa chaleur, être surprise de détails comme ces rideaux que vous appréciez...

Et puis tout bascule au moment de la rencontre avec l’ancienne propriétaire : cette jeune fille de 20 ans qui doit cacher quelque-chose à sa famille. Alors la question s’impose : que s’est-il passé pour vous à l’age de 20 ans, qu’avez-vous fait contre l’avis de votre famille et que s’ils le découvraient vous seriez perdue (ou qui aurait pu avoir lieu, car finalement vous avez abandonné dans le rêve cette maison, la maison qui vous était destinée) ?




Recherchez "Rêve de ma maison" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact