Signification rêve

Le jeu pour enfant

Le rêve commence alors que je sors du bus avec des amies, on doit retrouver d’autres personnes dans un parcs. Lorsque nous arrivons dans le parc, les garçons jouent au foot et au basket nous devons être dix mais certaines personnes s’en vont en cours de temps. Une amie me propose de l’aider dans les goals pour le foot et nous nous retrouvons à deux faces aux garçons. Il n’y a pas de filet derrière nous et je dois souvent aller récupérer le ballon qui est sortit du terrain, nous avons formé des équipes de cinq avec, dans notre équipe, un garçon qui n’est pas de notre classe mais qui est souvent présent dans les sorties. Chaque fois que je récupère le ballon je le lui donne et mon amie me fait remarquer qu’il est très patient car vu notre niveau il faut être patient pour nous garder dans l’équipe. Notre équipe finit par gagner et tout le monde se salue. Je me retrouve au milieu du terrain pour saluer l’équipe adverse jusqu’à ce que quelqu’un n’arrive dans mon dos et l’ambiance enfantine devient très lourde tout à coup, (un peu comme le rêve où il avait un match de foot de la dernière fois) j’ai l’impression de tomber mais le garçon de tout à l’heure arrive vers moi et tout redevient comme avant. Les autres décident de changer de lieu et quatre personnes s’en vont.

Je suis les autres dans le fond du groupe et nous arrivons dans une aire pour enfant avec un grand jeux sur lequel grimper. Les grands enfants du groupe de mettent à grimper en tout sens et je fais de même. Il y a un banc à côté et certains jouent à un jeu de cartes sur celui-ci. Il ne reste que trois personnes sur le jeu pour enfant : le garçon, mon copain, et moi. Mon ami demande un câlin que je lui refuse et le garçon s’en mêle en disant que c’est bien trop rare qu’un garçon demande alors je devrais le faire mais je continue de refuser et désescalade rapidement le jeu. Il me charrie et j’évite les deux en escaladant ou descendant le jeu.

A un moment, je finis par répondre à ses piques et il descend du jeu dans l’idée de me courser pour m’amener jusqu’à mon copain. Je cours donc avant qu’il ne descende et passe à travers les buissons, arbres et autres obstacles alentours. Je l’entends derrière moi se rapprochait et je sais qu’il est plus rapide que moi alors je m’arrête et mets mes mains sur mes oreilles car je sais déjà que ce qui va se passer ne va pas me plaire. Il m’attrape par les épaules avant de m’encercler et d’essayer de m’emmener sur le banc. Je lui demande de me lâcher à cause de ce sentiment de panique qui m’envahit mais il ne m’écoute pas, il faut qu’un membre du groupe le lui demande pour qu’il s’exécute. Je pars sur le banc où est mon copain mais reste loin de lui et des autres. Peu à peu tout redevient de nouveau normal et je repars sur le jeu pour enfant où le garçon est déjà.

J’essaie de passer le mur d’escalade mais celui-ci est vraiment haut et j’ai peur de tomber. Le garçon me rassure d’une voix très calme et m’aide à le passer en m’indiquant comment m’y prendre. Nous finissons assis côte à côte et les autres disparaissent quelque part, chez l’un des membres je crois. Nous commençons à discuter et je lui demande comme est sa classe, il m’explique qu’il ne s’entend pas bien avec eux et me parle d’un décès dans sa famille qui serait la cause de tout ça. Un suicide apparemment et me sentant un peu plus proche de lui qu’au début je lui parle d’une personne de mon entourage qui tentaient de se suicider il y a quelques années. Nous restons sur ce sujet et quand les autres reviennent le rêve s’achève.


Dans ce rêve, je vois simplement toutes vos hésitations inconscientes, tous les mouvements qui certainement s’observent également dans votre relation au monde extérieur :
- un jeu avec les garçons (ici le foot, mais cela dit peut-être votre relation aux garçons) ou finalement vous ne servez qu’à aller chercher la balle car il n’y a pas de filets,
- un jeu d’enfant ensuite, comme une régression, un retour à quelque-chose de l’enfance,
- un sentiment de contrainte vis à vis des demandes des garçons (refus de câlins entraînant une réaction du masculin vous poussant à un sentiment de panique),
- ensuite un mur d’escalade trop haut, comme le monde adulte après les jeux d’enfants...

A côté de cela, ma croyance en un masculin intérieur qui se matérialise dans les rêves me fait reconnaître l’animus (lire ici) dans ce garçon du rêve. Or cet axe montre une véritable évolution, ce masculin un peu brut devenant aidant, complice, confident.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact