Signification rêve

Mon amoureux du Sud Ouest

Bonjour,

Dans ce reve Je suis sur la côte Sud Ouest, bien au Sud, et j’ai des visions de l’ocean, d’horizon, et autres, mais très brève, par contre je sais parfaitement ou je me situe géographiquement.

Puis toujours dans le sud, je suis dans une maison. Un homme ou un jeune homme apparait, décontracté, souriant, et je me sens tout de suite très proche de lui, j’ai le sentiment intime de le connaitre par similarité/alterité, comment expliquer, étrange sensation... Nous nous sourions, en sa présence, je suis dans le bien être, la légèreté, une gaieté presque enfantine. Alors, je le choisis comme mon amoureux officiel. C’est acté, un peu comme si nous nous étions fiancés.

Ensuite, il est question de dégager ce qui encombre le passage d’accès à la cuisine. Il est temps d’enlever les sortes de sacs de toiles remplis de choses lourdes qui jonchent le sol je crois, ce que nous faisons et la porte de la cuisine peut alors s’ouvrir...

Je suis dans le Sud Ouest toujours, et j’ai cette pensée qu’ici il y a souvent beaucoup de vent et de pluie, et que finalement je préférerais vivre dans un endroit ou le climat est plus ensoleillée et plus sec.

Puis je pense qu’il serait temps de donner de mes nouvelles à mon employeur à Paris. Et me voilà de retour à Paris, dans un endroit ou je retrouve une collègue de travail qui ne m’appréciait pas vraiment. Il est vaguement question d’un bébé à l’étage en dessous (le bébé de qui ?). Nous discutons, il me semble que je fais des efforts pour cela et je pense intérieurement avec surprise que ma collègue est plutôt sympa avec moi, quand tout à coup j’entends quelqu’un crier que la couverture du bébé s’est envolée par la fenêtre. Effectivement, de la fenêtre, je vois la petite couverture se déplacer sur le pavé de la rue poussée par le vent.... elle est de couleur jaune ou jaune ecrue, et il y a un motif centrale, des lettres peut être, pas certaine. Le rêve s’arrete sur cette vision.

L’histoire du bébé et de la couverture... Que peut donc bien symboliser la couverture du bébé ? Une couverture est faite pour protéger du froid. Le bébé se retrouve donc sans protection donc... Le froid serait toujours relatif "à un manque d’amour, un sentiment profond de solitude, ressentir le froid signifierait que l’on manque d’amour et de chaleur humaine dans notre entourage, et que ce type de rêve peut être généré par un climat familial peu aimant ressenti durant l’enfance. le froid symboliserait les énergies gelées, celles qu’ils faut rechauffer pour retrouver une plus grande vitalité."

Mais c’est le vent qui a emporté la couverture.. Le Vent..symbole des fonctions mentales ? Le vent serait un principe masculin, une énergie en mouvement, l’inspiration.. Il représenterait les tendances à la dispersion, à l’expansion propre à l’homme.. dans son sens positif.
Dans un sens moins positif, un vent tourbillonnant, de brusques rafales seraient revelateurs d’un desordre mental, ou d’une lutte intérieure qui empeche la raison de se fixer. Une instabilité psychologique...

Dans mon reve, le vent s’est levé, qui s’est emparé de la couverture pour la propulser au loin, laissant le bébé sans protection ni chaleur.. Il semble que le retour à Paris soit accompagné malgré tout par cette note sombre, du manque d’amour et de chaleur... D’ailleurs, à Paris, mon amoureux ne semble pas être avec moi. Mais d’ailleurs aussi, dans le sud ouest, je pense qu’il y a trop de pluie et de vent aussi et j’aspire à un climat plus ensoleillé et sec...
Je fais le rapprochement avec le rêve recent ou il etait question de voyageurs (843. le couple de voyageurs qui souhaitent aller sur la cote d’azur, et "moi" qui envisageait le sud ouest). Le couple de voyageurs s’en allait donc vers un climat méditerranéen (ensoleillé et sec) ou j’ai connu la bas l’amour et la tendresse de ma mère qui y vivait ses dernières années.... et "moi" je restais sur place au centre de la France ne pouvant m’opposer à ce couple. Il me semble que ce rêve traite encore pour partie ce theme...Ainsi, même avec cet amoureux du Sud Ouest déclaré, reconnu pour partie interne, je serais tout de même encore dans une quête d’amour maternel ?


En formation tout le we, je n’ai pas vraiment le temps d’apporter qqch à ce rêve, mais ce bébé et cet ailleurs raisonnent pour moi à chaque fois que je relis ce rêve ; raisonner/miroiter : ce rêve vient me toucher dans ma propre histoire. Et je vous souhaite d’aller plus au sud encore qu’à Bergerac, où le chaud existe déjà, mais ce n’est pas encore le vrai sud (le sud, le soleil, le père).

Cet amoureux, ce masculin, intérieur/extérieur, tout est mélangé, tout mène au bébé, à l’avenir devant soi, Le vie devant soi écrivait Ajar, Gary, Jung, avec une majuscule (à Soi).

Je reprends ma lecture, mais un peu débordé, de toute façon je crois que vos propres interprétations de vos rêves dépassent largement tout ce que je pourrais en dire.

Cependant j’insiste : cet homme du sud-ouest, "le connaitre par similarité/alterité" dites-vous, c’est la définition même de l’animus, le même mais différent, opposé.

Cet animus, vous savez où le retrouver, mais visiblement pas sur votre lieu de travail. Aussi il y a le projet d’un ailleurs (encore une fois géographique, comme dans ce rêve précédent que vous citez). Et ce projet, ce bébé, est découvert, car le vent (l’énergie psychique) lui retire sa couverture (il est mis à nu).

Ce rêve se construit donc sur cette tension entre :
- le sud-ouest recherché et le lieu de travail,
- l’animus bien présent d’un côté, sa promesse de l’autre (le bébé).

Entre travail intérieur et réalisation extérieure.

Tout un programme...




Recherchez "Mon amoureux du Sud Ouest" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact