Signification rêve

Mariage et naissance

Ce Reve fait suite à une réalité extérieure. La collègue eT mariage arrangé et questionnement. Il fait écho à une réalité intérieure pour moi.

Je discute avec une amie qui vient de se marier (mariage arrangé ou de raison dans un langage moderne), je lui conseille vivement, vu son âge, de procréer. Elle me répond qu’il est trop tard pour procréer. Je lui dis au contraire qu’il n’est jamais trop tard, il faut y aller maintenant. Elle semble réfléchir, ni oui ni non.

Ce Reve qui est inspiré d’un fait réel, comme la majorité de mes rêves, fait écho à une réalité intérieure. Qui serait le désir d’unité et de création ?

Je pense que votre avis concernant mon dernier Reve, qui fait référence à l’anesthésie y est pour quelque chose.

Je confirme le clivage réel, tant psychique que corporel.
mon côté corporel droit subit des chocs violent et mon côté gauche est inexistant : mon bras gauche est a-synchrone à la marche. Ceci pour faire court. Réalités niées que je commence à reconnaître. Je pense que je parle d’un clivage traumatique. Donc réductible.

Merci pour votre livre que j’ai acheté, que je n’ai pas encore terminé et qui des le début, fait preuve d’une incroyable poésie et d’un Bel optimisme, par rapport au négativisme.


J’ai conservé (mais je peux le supprimer à votre demande bien évidemment) votre dernière phrase qui me fait bien plaisir.

Je conserve ce qui me fait plaisir.

Est-ce que je supprime les sources de déplaisir ?

Certainement, et c’est là, sur ce principe, que le clivage apparaît. Il est une coupure du psychisme, un moyen de mettre de côté ce qui pose problème. Or j’insiste sur le fait que le clivage est une capacité positive du psychisme. Un moyen, radical certes, l’équivalent d’une amputation en médecine, de se protéger.

Tout clivage a donc possibilité d’être levé. Mais c’est la psyché qui décide alors du bon moment. D’où l’importance de s’intéresser à ses rêves en général, mais aussi de ce précédent rêve d’anesthésie, qui laisse entrevoir qu’une anesthésie seulement partielle, locale, est envisageable.

Or il est évident que, par cette interprétation, j’amplifie vos réflexions et les mouvements inconscients qui sont les vôtres, d’où le présent rêve peut-être. Toute interprétation est une induction, et la conscience d’ailleurs ce construit par induction (en fonction de la façon dont la mère accueille les émotions de son enfant).

Mais en retour, vos rêves, vos commentaires, viennent nourrir mes interprétations. Aujourd’hui, plutôt que d’aider une mère trop dépressive par exemple, on s’évertue à aider son enfant, pour que les émotions qu’il renvoie à sa mère puissent modifier son image et au final la conforter, l’aider dans son rôle. Votre commentaire sur mon livre illustre bien ce double mouvement en miroir.

Or si j’insiste sur cette relation d’interprétation, c’est que j’imagine que vous vivez actuellement la même relation intérieure : en accordant votre attention à une partie qui émerge (opération, anesthésie, dans vos précédents rêves, gestation dans celui-ci, mariage et naissance pour reprendre votre titre), vous nourrissez cette partie, vous amplifiez cette énergie, qui devient d’autant plus visible. Cette relation comme vos rêves : "Ce Reve qui est inspiré d’un fait réel, comme la majorité de mes rêves, fait écho à une réalité intérieure".

Il faut rêver (notamment) pour que son être se déploie en entier. Rêver pour être, c’est effectivement le sens de ma pratique.




Recherchez "Mariage et naissance " sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact