Signification rêve

Séquestrée par une bête

Consultez notre dictionnaire des rêves

Ce rêve est découpé en deux parties.

Première phase du rêve

J’étais dans un petit magasin d’alimentation et j’avais l’impression qu’un petit groupe de jeunes garçons me suivaient au fil des rayons.
Toutefois ce qui a retenu mon attention c’est qu’à l’entrée, se tenait un "clochard" (un homme pauvre) qui me demanda de lui tendre une canette que j’avais dans les mains (sans l’avoir payée au préalable)
Il avait probablement soif, j’ai comme hésité car j’avais peur de me faire surprendre par les caissières... J’ai tendu cette canette malgré tout.

Puis je ne sais pas pourquoi, j’ai pris une 2ème canette et la lui ai une nouvelle fois donnée par ma propre volonté cette fois, sûrement parce que je voulais l’aider...

Deuxième phase du rêve

Cette scène se passe chez moi, en pleine nuit. Je suis comme prisonnière dans ma propre maison et suis coincée dans ma chambre, par une "bête masculine" qui se trouvait elle dans la salle de bain, la lumière allumée.

Elle avait pour but de me garder "entre ses griffes". Je voulais fuir, je n’étais pas seule, il y avait ce qui semblait être une amie avec moi. Mon amie l’était moins mais moi j’étais vraiment décidée à fuir.

J’ai alors ouvert silencieusement la porte de ma chambre et me suis dirigée jusqu’à la porte sans faire de bruit. Malheureusement la porte était fermé à clef, j’ai dû l’ouvrir et cela à fait du bruit.

Mon amie s’est alors vite empressée de me rejoindre tout comme la bête alertée par le bruit. On a couru poursuivi par cette bête effrayante en pleine nuit.

J’ai toqué à la porte d’un voisin pour pouvoir nous réfugier au plus vite, il nous a ouvert sa porte. Il connaissait mon amie je crois, car il l’a appelé : "Neola" puis il m’a donné le nom de "Nella"

Le rêve se termine ici...


Les symboles qui apparaissent dans la première phase sont :
- Le groupe d’hommes, toujours une image de l’animus menaçant, en notant bien qu’il s’agit maintenant de jeunes garçons, sans menace particulière, simplement le groupe qui donne toujours l’idée de l’indéterminé.
- Le clochard, la partie pauvre de vous même, à qui vous donnez à boire.
- Les caissières, qui jouent ici le rôle de gendarme.

Il y a donc dans cette première partie des dangers, mais maîtrisés, qui vous permettent d’agir "en toute conscience", d’agir "par ma propre volonté" vous écrivez.

Mais ensuite, dans la seconde phase, c’est la débâcle. La bête, l’inconsistant, l’inconscient en vous vous surveille, vous ne pouvez vous en échapper or il vous menace, vous séquestre et vous poursuit.

Mais quelle partie de votre inconscient ? Car cette jeune femme, cette amie, est une partie inconsciente de vous-même. Or si elle ne facilite pas vraiment votre fuite, elle vous aide ensuite car ce voisin la connait.

Neola et Nella : c’est très beau comme image, certainement que ces deux noms ont beaucoup de sens, mais ce sens caché m’échappe... J’entends cependant, parce que cela m’arrange certainement :
- née au delà
- née là.

Ce rêve témoigne d’une forte activité intérieure, d’interactions entre vos différentes composantes psychiques. En cela il est très positif car cette activité va dans le sens d’une meilleure intégration. Cependant reste cette bête menaçante qui ne vous lâche pas et qui vous oblige à fuir toujours.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact