Signification rêve

Fantasme sadique anal

Bonjour, quelques rêves pour finir une période d’échanges houleux avec la copine

Un premier rêve :
Le rêve commence et je sort d’une base militaire gardée, il fait nuit noire et je suis dans une voiture. Nous passons la barrière qui barrait la sortie et je sors de la voiture le temps qu’elle fasse un virage. Je voit là derrière moi un pompier monter la garde en gilet jaune fluo. Je remonte dans la voiture, place arrière et tandis que la voiture roule son chauffeur lance "Je suis ravis de compter un homme politique tel que vous dans ma voiture" à l’homme assis à côté de moi à l’arrière. "J.F. Copé ??? Whahw." est ce que je me dis alors que je vois son visage, pour souligner l’impossible dans la réplique du conducteur.
On roule ainsi et on passe un tunnel éclairé, sur ma gauche au travers de la vitre je vois défiler des posters accrochés aux parois internes du tunnel. Je ne distingue pas très bien ce qu’il y a écrit dessus. Qu’importe, on sort du tunnel, on continue un peu et on arrive au niveau d’un pont de pierre avec des arches sur les cotés. Ces arches sont légèrement inclinées de telles sortes que le conducteur a même roulé dessus, en mode deux roues puis a ré-atteri sur la route, comme si de rien n’était et que la voiture avait des suspensions encaissant la chute d’un mètre de hauteur (un peu comme un 4*4 en fait.., une voiture de sport, un bolide qui se construit).
C’est alors que le décor change, moi et les autres de la voiture nous venons d’entrer dans un bâtiment et nous nous sommes séparés au sein de celui-ci. Moi je suis partis chercher mon meilleur amis et sur la route je découvre dans un couloir une belle affiche bleu claire annonçant une conférence de psychologie et de psychanalyse pour bientôt. Je la prend et l’emporte avec moi. Puis je vois que mon meilleur amis est assis sur une chaise à la bibliothèque universitaire. Alors nous sommes dans une université ? C’est bien ce que je me demande, je continue mon chemin et atterris à la scène suivante au niveau d’un étage. Il y a une dame blonde d’environ 35ans qui parle en anglais ici, j’arrive à la comprendre lors du rêve et même à communiquer avec elle. C’est pourquoi je l’enjoint à me suivre, elle le fait et l’on descends un escalier en colimaçon (sens anti-horaire descendant), une petite pancarte affiche à un mur "Success" avec une flèche violette pointée vers le bas.
Mais je ne sais plus pourquoi, avec elle, l’on remonte. Il y a en tout cas une machine ici, elle propose l’épreuve du "Rameur" : c’est le nom donné lors du rêve, rien à voir avec l’activité sportive. Non, l’épreuve consiste à de ce que ce petit toboggan à fluide (beau, bleu clair) en circulation continue face dérouler à sa gauche de petit objets et cela commence par une bouteille. Il y a comme promesse d’un chemin dégagé derrière elle à découvrir, c’est ce que semble dire les gens ici.
Alors je m’attelle à ce rameur, et je me vois à la troisième personne savoir l’utiliser : ces objets je les vide de leur contenus dans l’eau. La petite bouteille fait sortir un truc qui ressemble à un étron, puis ce sont maintenant des chips vitelotte de couleur mauve qui se vide là, et je me vois alors porter un sac mauve de ces chips.. C’est bon. Je ne me voit plus à la troisième personne. Il y a quelque chose, une étagère qui semble s’être découverte et elle ne supporte que de petits objets qui sont disposés comme des articles de magasin par paire.
C’est sur de petits flacons remplis de quelque chose d’orange que mon regard s’arrête. Est-ce-de la confiture ? Je ne sais pas trop.
Fin du rêve.

"Et que dit le rêve ?" :
En bref le politique est là mais à l’arrière, inférieur, défense nulle.
Je regarde par la gauche comme dans beaucoup de rêves de voiture dont je me souviens, mais pour dire quoi ? Que je regarde des affiches, des promesses ? Ma meilleure facette est, elle, au niveau de la bibliothèque.
Ça ne m’avance pas beaucoup.
Le success est laissé, or il est à relier à la barrière des langues.
Mais le rêve se conclue sur le fait que mon corps semble savoir faire ce qu’il faut mais sans réfléchir.
Pourquoi tant d’hésitations à se défendre, pourquoi tant de faiblesses qui au final me laissent seul dans un coin à me ramasser insultes sur insultes que je ne pense aucunement mériter ? Engueuler pour avoir délaissé ma copine en parlant à une autre fille.. comme si l’article investigation et stade oral n’avait servit à rien après cette scène sexuelle par le derrière où donc le mauvais pressentiment était donné.

Un deuxième rêve :
Ce matin j’ai rêvé m’être vu avoir d’énormes biceps.
L’exercice du rameur fait travailler les biceps puisque c’est un mouvement de tirage qui plie le coude.

06 11 2016 :
Je rêve de voir façon plongée un couloir de labyrinthe remplis d’eau claire et limpide s’étendant sur 1m de haut, et que je pense eau de mer car il y a plein d’algues et notamment du fucus vésiculeux dont les ramifications s’étendent sur quelques mètres jusqu’à mon point de vue. Il ne semble pas y avoir de courant, mais c’est alors que je m’écris face à cette image "Wha Mr Mercedes, c’est du rêve ! Je ne savais pas qu’il pouvait y en avoir jusqu’ici !" comme si je souhaitais cultiver ces algues.
C’est alors que sans images j’entends mon meilleur ami me dire qu’il apprend une musique pour "elle", pour une fille, à moins qu’il me disait qu’il était fille quand il jouait cette musique. Aussi, je crois avoir compris qu’il l’apprenait à partir d’une partition et non d’oreille.

"Et que dit le rêve ?" :
Autre exemple de rêve peu interpréter. Tout tiens de ces algues dont on peut se demander si elles sont trésor ou utopie quoique de toute manière l’envie est là. En plein labyrinthe, peut-être est-ce une voie de sortie.
Peut on y donner une interprétation sexuelle (des poils pubiens féminins qui se mangent par exemple, c’est ce que j’y voyais à première interprétation), quoique puisque c’est un type d’algue de la mer l’interprétation pourrait tenir plus de se nourrir du savoir de la mère.
Végétatif ?? Je comprends pas vraiment, mais tout aussi figé et présent que les lignes d’une partition qui ne laisse pas place à l’improvisation.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact