Signification rêve

Vert

La complexité de la signification onirique du vert tient d’une part au caractère toujours très positif prêté à cette couleur et d’autre part aux notions d’animus et d’anima qui sont sous-entendues par les rêves où le vert est couleur dominante (souvent sous forme indirecte, par l’apparition de grands espaces, des prés, de l’herbe, des forêts, la mer...)

La couleur verte en deux mots

Le vert est la couleur de l’espoir.

C’est également la couleur du printemps. Certes, le vert ne manque pas l’été, même s’il est généralement moins vif. Mais le vert du printemps a une importance particulière dans la mesure où il permet la jonction entre les couleurs froides de l’hiver et les couleurs chaudes de l’été.

JPEG - 24.9 ko
Signification du vert dans les reves

Le vert des costumes de théâtre

La teinture verte était obtenue autrefois grâce à un poison incorporé, à faible dose certes, au tissus des vêtements : l’arsenic. Or avec la transpiration, ce poison pouvait entrer en contact avec la peau de l’acteur de théâtre. Il en résulte une superstition, accentuée par la mort de Molière dans un costume vert : cette couleur porte malheur, le vert ne doit pas être porté sur une scène de théâtre.

Cette croyance ancienne et sans réel fondement aujourd’hui reste à souligner car notre propos est, pour expliquer le langage des rêves, de rapprocher le rêveur de l’acteur de théâtre. Aussi, faut-il en retenir que le vert porte malheur dans le rêve ? Non, car l’inconscient n’est pas superstitieux. En revanche, cela assombrit le positivisme généralement associé à cette couleur. Le vert est espérance, mais de quel espoir s’agit-il ? Un rêve en vert souligne autant une évolution attendue qu’une situation actuelle inconfortable, un déséquilibre.

Le vert dans un décor onirique

Tant qu’il y a de l’espoir... Mais en attendant ?

Le vert pose deux questions au rêveur :
- quels déséquilibres perturbent aujourd’hui sa psyché ?
- quelles sont ses attentes, à quel stade d’évolution intérieure se trouve-t-il ?

Le vert symbolise le passage d’une saison à une autre, d’un état à un autre. Il est la couleur du passage, de la régénération. Les plantes bourgeonnent, les feuilles se développent, la photosynthèse peut reprendre et leur croissance est alors assurée. En cela le vert est la couleur de l’espoir, l’attente de jours meilleurs.

En attendant, ces bourgeons sont fragiles, un simple coup de gel et ils disparaîtront. Au jour le jour, le vert doit s’accentuer, trouver des forces pour s’installer pleinement.

Le vert indique donc une certaine instabilité de la psyché, un déséquilibre entre les différentes parties de la personnalité, entre l’animus et l’anima du rêveur. Décidément, on en revient toujours aux mêmes notions, celles énoncées par Jung il y a presque cent ans et qui permettent de comprendre à la fois la complexité d’un être humain et la signification de la plupart de ses rêves. Ces deux pôles de la personnalité doivent idéalement s’équilibrer, or c’est vers cet équilibre que tend le vert.




Recherchez "Vert" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact