Signification rêve

La course et les chats

Je suis en chemise de nuit, je décide d’aller faire du jogging
Je file mon pantalon de sport dessous , je met mes chaussures de sport
Je me trouve dans la rue, la chemise de nuit pendante..
Sans se soucier vraiment de mon apparence inadéquate, je me lance.

Je commence à courir. J’accélère de plus en plus, je me sens de plus en plus légère : la sensation est extrêmement formidable. J’arrive à un carrefour, j’essaye de le sursauter. J’ai l’impression de voler carrément, jusqu’au l’autre rive de la route. Des gens me regardent.

Je tourne à gauche et je continue à courir, en face de moi des petites ruelles de la ville ancienne, un carrelage en blanc, je continue tout droit. A l’entrée, je vois un chat orange , ses yeux s’élargissent, en me voyant s’approcher. Il reste immobile, je le dépasse .

Je vois un deuxième, à chaque fois que j’avance, je croise le même type de chat et qui régit de la même façon.

A la fin de la ruelle , je me trouve face à une tour , je prends les escaliers, je monte en courant. A la fin je trouve un chat un peu plus grand , il me regarde fixement (j’ai l’intuition que ce chat là va réagir autrement). Je décide de descendre pour continuer ma course. De dos, le chat m’attaque, et me mord la main, j’essaye de l’arracher de ma main, il reprend l’attaque ... (Pas de sensation particulière , aucune douleur..). Au réveil, je ne me souvenait pas de ce rêve, c’est un peu, plus tard dans la matinée que ça m’a revenu. J’avais déjà commencé un autre type de course.


Vous voulez dire que vous faisiez du sport, "un autre type de course", lorsque le rêve vous est revenu ?

Au début du rêve, j’ai imaginé qu’il allait s’agir d’un rêve de séduction, sexuel, avec la chemise de nuit à peine cachée, qui déborde, pend, attire l’attention, d’ailleurs "Des gens me regardent", et puis cette sensation de bien-être, de légèreté.

Ça devient une véritable obsession de mon côté, non ? Les limites de l’analyse... Mais d’un autre côté, ce qui semble rester essentiel dans le rêve, c’est le regard, le regard des autres sur votre tenue, le regard des chats, tellement particulier, hypnotique.

Car finalement l’image des chats s’impose. D’abord intriguant, puis inquiétant. Neutre, il vous observe, puis agressif, dangereux.

Est-ce l’image d’être bien dans votre corps à tous les niveaux qui provoque progressivement ces images d’agression ? Comme si de ressentir cette légèreté, toutes les capacités de votre corps s’associait à des anticipations angoissantes, l’idée d’être attaquée par derrière (le dos, la partie du corps que l’on ne peut pas voir).

Je ne sais pas si ce rêve dit quelque-chose, mais je sais que ce type d’associations peut être modifié. Pour cela, un moyen consiste à changer la fin de son rêve, dans l’imaginaire. Retrouver les images du rêve, puis jouer à laisser aller son imaginaire afin qu’il trouve une autre manière de vivre la scène, une autre relation possible avec ce gros chat (méthode rêve éveillé dirigé). Mais un autre moyen consisterait à vivre réellement cette expérience différemment (méthode comportementale), pourquoi pas en vivant réellement ce début de rêve, en courant comme vous le faites dans le rêve ; "Sans se soucier vraiment de mon apparence inadéquate, je me lance." Car c’est le regard des chats sur votre tenue non adéquate qui a fini par générer leur agressivité.




Recherchez "La course et les chats " sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Posez une question ou complétez cet article
  • 7 mars 2020

    Merci pour votre interprétation.
    Le début du rêve, la chemise de nuit et tout les détails, laisse entendre un rêve de séduction, sexuel. Vous avez raison, je vous l’accorde . J’avais cette impression en écrivant les détails, mais le début de la course a mis fin à tout cela. Les gens me regardaient oui, mais plutôt parce que je faisais une performance physique impressionnante. (J’ai presque survolée tout le carrefour, jusqu’à l’autre rive).
    Les chats aussi étaient presque figés parce que j’était rapide. Le regards des chats et l’agressivité du derniers, me semble toujours inexplicable.

    En réalité j’avais l’intention de faire du jogging en fin d’après midi, mais la journée a été chargée, et j’ai su que je ne terminerais pas, avant le coucher de soleil. C’est comme ça que je me suis souvenue de la course onirique.

    • 8 mars 2020

      Il y a toujours la fonction première des rêves, la moins intéressante d’un point de vue symbolique mais qui, utilisée en thérapie, permet d’évoluer tellement facilement : par l’imaginaire, on se prépare à l’avenir, on anticipe ses gestes futurs, ses réactions... Dans ce cadre, rêver de courir c’est comme préparer sa course du lendemain. Le corps est en mouvement dans le rêve parce qu’il pourrait l’être le jour suivant, et se prépare donc à cette éventualité. Et certainement votre performance aurait été intéressante ce jour-là (le lendemain de ce rêve).

      Mais il est vrai que cette explication, scientifique et très intéressante, laisse de côté la fin du rêve, l’animosité du chat. De l’écrire, de le lire, c’est se le dire, inconsciemment, et donc laisser à son inconscient la possibilité de retravailler ce sujet, dans vos prochains rêves notamment.

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact