Signification rêve

Frères siamois

Bonjour, mon rêve commence ainsi :

Une jeune femme m’a proposé de prendre un appartement ensemble. Je suis dans une grand pièce. Je la vois traverser cette pièce de gauche à droite, un pot de peinture à la main. Je lui demande :
- Tu vas peindre la salle de bains couleur crème ?
- Non je la peins en rose c’est une couleur que les enfants aiment.

Je rétorque :
- J’aurais aimé être consultée, c’est mon appartement aussi. D’ailleurs, je n’aime pas le rose, et n’en porte même jamais.

La jeune femme semble indifférente, ne répond rien. Je pense alors en moi même, que cette cohabitation ne va pas être possible. Le problème est que je n’ai pas les coordonnées du propriétaire pour le louer pour moi tout seul. C’est elle qui les a.

Je suis dans la rue, il fait jour, je marche, je suis à la recherche du propriétaire. Je passe sous une très haute porte, comme la porte Saint Martin à Paris. Une sorte de bus me dépasse sur ma droite, un bus d’un autre temps. Je fais demi tour et repasse sous la haute porte. Je regarde le mur à droite, qui est vieux. Un groupe de gens assis sur un rebord en pierre. Je leur dis :
- Ils vont bientôt nous organiser un spectacle.
- Oui, disent-ils.
Et nous regardons le mur ensemble, on voit deux ou trois traces horizontales comme pour poser des étagères.

On est avec un couple. Ils nous disent au revoir. Au moment de partir, leurs enfant sont là assis sur le canapé. Ce sont de grands jeunes hommes, ils portent des chemises noires. Tout à coup je réalise qu’ils sont frères siamois, liés par l’épaule. Et qu’ils ne sont pas deux, mais 4, car il y en a une autre paire de siamois sur le canapé plus loin.

J’ai une vison d’eux, de dos, ils ont un mouvement curieux, comme pourrait leur faire faire un marionnettiste.

On se dit avec ironie que l’on comprend pourquoi le couple voulait que l’on parte avant qu’ils n’arrivent. Personne ne savait que ce couple avait des enfants. Personne ne les avait jamais vus. Mais si personne ne les a jamais vus, sont ils jamais sortis de chez eux ?


C’est un rêve étonnant, très riche il me semble dans la mesure où il aborde une thématique essentielle, qui trouve toute sa place dans la psychologie de Jung.

Le titre que vous avez donné à votre rêve n’est pas immédiatement compréhensible, pourtant dès le début du rêve il est parfaitement justifié. Il s’agit de parler des différentes facettes, ou différentes composantes psychiques de votre personnalité. Ainsi, au début du rêve, vous dialoguez avec vous-même. Et que dites-vous ? Que vous ne souhaitez pas de rose chez vous, dans votre appartement. La maison, ici l’appartement, sont le symbole de votre Moi. On comprend alors clairement que cet appartement est aussi le votre, pas uniquement celui de votre inconscient !

Or que signifie le rose ? C’est la couleur du féminin. Vous n’aimez pas le rose ? Et bien votre inconscient trouve que c’est une couleur qui manque, et qui convient parfaitement aux enfants (à vos tendances primaires).

Et maintenant, de savoir que c’est votre inconscient qui lui seul possède les coordonnées du propriétaire, le moyen de joindre votre totalité par conséquent, cela ne fait que confirmer la théorie, mais par une image d’une poésie touchante...

A vous donc de cohabiter avec cette partie inconsciente, qui de toute façon vous imposera le rose si elle le souhaite, vous l’avez compris.
"cette cohabitation ne va pas être possible" : vous n’avez pas le choix, or c’est la condition pour progresser.

Votre rêve s’arrêterait là, sa richesse serait déjà considérable.

Ensuite, je ne comprends pas la partie centrale du rêve. Vous vous apprêtez à passer une porte imposante, un arc de triomphe, qui a la même symbolique que le passage d’un pont, ou d’un tunnel. J’indique ce lien vers l’explication du tunnel car je m’aperçois que la porte manque à notre dictionnaire des rêves. Dans tous les cas le passage du seuil de la porte correspond à l’accession à une nouvelle capacité de compréhension. Mais vous faites demi-tour, restez sur le seuil, pour assister au spectacle.

Or ce spectacle témoigne lui d’une vision de vous-même très juste et certainement nouvelle. Dans la psychologie jungienne, on distingue le masculin du féminin, dans votre cas votre féminité de l’animus. On distingue mais ces deux parties sont totalement liées, comme des frères siamois, participant à un tout.

Or ces deux parties ont une partie consciente et une partie inconsciente. Cette partie inconscient est appelée ombre (là encore se reporter au dossier indiqué précédemment pour plus de détails). Il existe donc :
- votre féminité et son ombre (celle qui veut du rose !),
- votre animus et son ombre.

Et donc deux couples de frères siamois.

Qui ne sont jamais sortis de chez eux puisqu’ils sont en vous.

Et cette démarche de marionnette, qui montre à la fois un pas mal assuré (comment en serait-il autrement, c’est déjà énorme qu’ils marchent ensemble !) mais en même temps que ce sont eux qui manipulent votre existence, qui la dirigent.

"Personne ne savait" ? Et bien maintenant vous saurez. Et c’est une découverte merveilleuse. Un message tellement clair, une illustration tellement parfaite de la théorie des profondeurs !

Que faire d’un tel rêve ? Tout d’abord il y a le rose, le message est précis, vous en faites ce que vous voulez (en vous demandant pourquoi ce message aujourd’hui précisément).

Ensuite, il y a votre vie intérieure, votre capacité à lire aussi clairement en vous. A votre place, je me procurerais un livre sur la pensée de Jung, il en existe de nombreux, une synthèse. Et je continuerais à noter mes rêves...




Recherchez "Frères siamois" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact