Signification rêve

Rêve d’une partie de jeu pour ma vie

Voilà, cette nuit j’ai fait un rêve bizarre, j’aimerais bien le comprendre :

On était en voiture avec ma famille, je sais qu’il y avait ma grande sœur, mon petit frère et mon père, il y avait aussi quelqu’un, un homme de mon âge je dirais, que je ne connais pas mais dans mon rêve je le connaissais, et il y avait d’autres personnes mais que je n’ai pas vues. On était à deux voitures pour faire un trajet de vacances, mais on était tous dans le même camion (logique des rêves U.U). Y avait les bagages à l’arrière du camion dans une espèce de remorque dans le coffre de la voiture (logique, logique u.U). C’était une grande valise verte qui devenait bleu (ça commence à faire beaucoup de logique, là u.u"). On essayait (l’homme de mon âge et moi), d’attraper des vêtements de rechange dans la valise (parce que ma sœur m’avait renversé du jus de fruits sur le t-shirt), et du coup on s’accrochait aux poignées en tissu qu’il y avait sur le bord de la remorque pour ne pas tomber sur la route. On s’est arrêtés dans un tunnel à cause des embouteillages donc on en a profité pour attraper les vêtements. Mais quand mon petit frère a ouvert sa portière, notre chien s’est échappé on a pas réussi à le rattraper. Un peu plus tard (on était dans le tunnel toujours), on a arrêté une voiture, et un père de famille (il avait ses deux petits garçons dans la voiture) est sorti avec Jiyuu (notre chien). Il disait qu’elle allait bien mais on voyait qu’elle avait été maltraitée par eux parce qu’elle avait des marques sur la joue droit (une brûlure qui ressemblait à une cigarette et une écorchure juste à côté).

Après on a continué notre route pendant un moment (avec Jiyuu), on est passés en voiture par des petites routes de campagne, de nuit. On est arrivés un peu après devant une grande maison, comme une vieille ferme, et mon père a dit que c’était ici qu’on allait passer plusieurs jours pour nos vacances. J’ai vu des jumeaux, deux filles qui semblaient avoir mon âge aussi (19 ans), habillées de la même façon avec rien dans les mains, et deux garçons jumeaux eux aussi plus jeunes (à peine une dizaine d’années), mais l’un deux avait les mains vides et l’autre tenait quelque chose de flashy dans les mains (je me souviens que j’avais réussi à différencier les garçons de loin dans la nuit justement grâce à cet objet). Et il y avait un autre petit garçon (6-7 ans je dirais) qui, lui, n’avait pas de jumeau. Une des filles, un des garçons et le plus jeune se sont séparés des deux autres pour former un groupe, et la deuxième jumelle et le deuxième jumeau (celui qui tenait l’objet) ont formé un autre groupe ensemble. Ils sont partis chacun dans des directions opposées, et c’était comme s’il voulaient que je les suive, mais en choisissant juste l’un d’eux et en ne suivant pas les autres. Là, y a un double de mon chien qui est sorti de nulle part et qui se comportait exactement pareil que Jiyuu, mais elle n’était pas blessée. Pour les deux groupes, j’ai hésité une seconde, et puis j’ai refusé de faire un choix et de suivre juste l’un des deux, donc je suis partie m’occuper de Jiyuu (y en avait deux quand même ! O.o)

Un peu plus tard dans la nuit j’étais ressortie, et devant la maison il y avait une très grande allée qui descendait le long de la maison sur 100 mètres je pense, puis qui se séparait en deux chemins opposés. Là, j’y ai revu les deux groupes qui prenaient les chemins différents : celui composé des trois prenait le chemin de gauche, et l’autre groupe le chemin de droite. Toujours en donnant l’impression que je devais les suivre. Mais y avait quelque chose de différent : la fille du groupe de trois avait une tête d’esprit vengeur, vous savez, comme dans les films d’horreur. Alors que le garçon de l’autre groupe semblait doux et aimant, avec son petit objet flashy, je me sentais comme attirée dans sa direction. Mais là aussi j’ai refusé de faire un choix et j’ai fait demi tour. Une troisième Jiyuu est apparue du chemin de gauche, et elle est venue avec moi comme les deux autres pendant que je faisais demi tour. Les deux groupes ressemblaient à des fantômes, on aurait dit des esprits des morts.

Quand j’ai refusé de faire un choix et que je suis repartie, je me suis retrouvée au milieu de l’intersection au bout de l’allée, assise par terre avec un homme en face de moi, plutôt bel homme (non, carrément craquant ! °Q°), et un autre homme à côté de moi. Je dirais à peine 30 ans pour celui en face de moi et 25 pour celui à côté. J’en connaissais aucun. Entre nous il y avait un plateau de jeu, comme un plateau de Mahjong, avec quatre rangée de six tuiles alignées dans la longueur, et une tuile plus loin, reliée à deux des rangées de tuiles avec un espèce de fil ou de réseau, et une autre tuile isolée plus bas reliée aux deux autres rangées de tuiles de la même façon. Le but apparemment c’était comme un Othello, il fallait passer par dessus les tuiles avec ses propres tuiles pour les faire disparaitre (comme le Mahjong sur ordinateur). Et le gagnant était celui qui arrivait à retourner les tuiles isolées en premier (c’est ce que j’avais compris des règles mais je disais moi-même que j’avais pas bien et pas tout compris). L’homme contre qui je jouais me disait que je regagnerais ma vie si je gagnais. La personne à côté de moi était là pour m’aider parce que je ne connaissais pas le jeu, mais ça personne ne me l’avait dit, et puisque je ne le connaissais pas et que les enjeux étaient importants, je ne lui faisais pas confiance. Bizarrement, je faisais confiance à l’autre personne, et quand celui qui m’aidait m’indiquait le premier coup à jouer pour continuer la partie (logique, logique U.u ça faisait longtemps), je lui avais dit que je ne voulais pas qu’il joue pour moi et qu’il fasse n’importe quoi. Et la personne en face de moi a dit "Ah ! C’est plutôt un bon coup, ça." Et là dans ma tête c’est devenu clair que la personne à côté de moi m’avait aidée à jouer.

Pendant la partie, j’ai appris que la personne contre qui je jouais, c’était Satan, le Seigneur des Enfers et Souverain de tous les Démons, et que la personne là pour m’aider c’était un autre Démon, mais il s’appelait Azael (c’est le nom d’un ange déchu). Quand j’ai appris ça, je leur ai dit que jouer n’était pas la peine, et que si j’avais réellement Satan devant moi, alors je ne voulais pas revenir à la vie (pour rester avec Lui et Le rejoindre en Enfer (qui en fait était un Enfer calme et tranquille, pas du tout douloureux, un endroit paisible, d’après les mots des deux Démons ("L’Enfer n’est pas si horrible que ce qu’on le dit. C’est un endroit tranquille où il fait bon vivre." Satan))). Et dooooooonc : raison de plus pour que je réintègre pas ma vie ! ;)

Voilà, ça c’est arrêté là j’ai pas rêvé la suite. Si quelqu’un a un aiguillage ou une aide à la compréhension de ce rêve, merci de m’en faire part. ;)
Bisous à tous et bon rêves ! ;)


Un élément récurrent dans le rêve : le choix de la route à suivre.

Et parallèlement : qui suivre (plutôt à qui faire confiance ?).

Mais je ne trouve pas davantage à dire, car ce rêve me semble surtout mener à cette fin, ce jeu contre Satan, qui rejoint la pensée de Jung, l’affirmation que nous sommes composés d’opposés, et que la mise en tension de ces opposés permet de les intégrer. Ici, l’opposé n’est pas intégré, car il y a identification à Satan, par l’acceptation de son monde.

Ce rêve semble une interrogation sur le mal, sur le dédoublement d’un sujet en bien et mal, par la possibilité de choisir le mal (le chien maltraité).




Recherchez "Rêve d'une partie de jeu pour ma vie" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact