Signification rêve

Semaine cauchemardesque

3 rêves qui tournaient vite au cauchemar se sont relayés cette semaine à fréquence d’un toute les deux nuits, en voici les deux premiers, le troisième étant publié sous le nom de « Trou noir dans un rêve ».

Premier rêve : mardi à mercredi

Je suis dans la maison de ma mère mais celle-ci ressemble à une maison des mines ce qui n’est pas le cas. Apparemment j’habite dans la même rue qu’elle. Je suis venue voir mes frères et sœurs. Mon second frère est justement descendu à ma rencontre chose qui ne se produit habituellement pas. Il me salue et c’est encore une fois anormal (mes frères et sœurs ont l’habitude de mes habitudes à ne pas être proche physiquement d’autrui et me demande si « je ne vas pas faire de réaction allergique à eux » avant de s’approcher, en référence au fait que je peux me gratter les joues après avoir fait la bise à quelqu’un ou gratter les parties du corps mise en contact avec autrui).

Mon frère me salue et se dirige vers la porte après m’avoir remit une feuille sur laquelle il a écrit en plusieurs couleurs. Une phrase en rose m’indique l’emplacement d’une autre lettre et la consigne de ne la lire une fois seulement qu’il sera sortit.
Tout se passe très vite dans ce rêve trop vite, je sens mon cœur battre trop rapidement. Je crie à ma mère d’aller chercher la lettre dans le tiroir tout en courant pour rattraper mon frère qui enfilait une écharpe et directement on se met à pleurer. Il me dit de le laisser partir et je m’y refuse.
Je lui demande de venir chez moi, de ne pas partir, de ne pas me laisser seule. Je m’accroche à lui de toute mes forces et le repousse dans la maison. Il accepte de visiter mon appartement après que j’ai réussis à capter son regard.

Puis je quitte la maison sans lui. Devant la maison il y a une ligne de chemin de fer et un train passe à ce moment là. Il n’y a aucune barrière et je me fais la réflexion que ça doit faire du bruit tout ça.
Je repars dans la maison, on dirait que c’est un autre jour, mes deux frères sont là et ma mère également plus loin. Les deux lettres sont sur la table mais l’ambiance n’est plus la même et mes frères rient ensemble.
Pour autant je ne suis pas rassurée, j’ai l’impression que je vais le perdre. La lettre n’était pas une lettre d’adieu comme laisserait quelqu’un qui renonçait à la vie, juste une lettre de lui qui commençait sa vie seul, sans nous. Pour autant je l’ai pris comme un abandon comme ci on n’allait plus jamais le revoir. J’ai l’impression tout au long de ce rêve que je pourrais me briser facilement si l’un d’eux partaient.

Je me penche en arrière contre la porte d’entrée, si je suis devant personne ne pourra sortir, ils resteront tous, j’entends le bruit du train qui en croise un autre et je me réveille.
Au réveil j’avais l’impression que mon frère allait partir.

Deuxième rêve : jeudi à vendredi

https://www.signification-reves.fr/Agression-par-un-garcon-puis-par-un-homme

Le troisième rêve a eut lieu entre samedi et dimanche.

Posté à l’adresse : https://www.signification-reves.fr/Trou-noir-dans-un-reve

Il ne s’est rien passé de particulier entre la semaine précédente et celle-ci je ne sais pas d’où peuvent provenir ces rêves qui virent au cauchemar. La récurrence est que des gens meurent ou doivent être retirés.
J’ai perdu mon grand-père au début du mois, pour autant mon deuil s’est achevé quand la cérémonie d’adieu s’est finie. J’ai accepté qu’il ne soit plus là avec nous et que ça ne changerait pas et la vie a reprit comme elle l’était avant. Pour autant le thème de ses rêves étaient déjà présent avant alors je ne penses pas que les deux puissent avoir un lien. C’est plus la fréquence qui m’embête et le sentiment d’inquiétude le matin au réveil. Je me retrouve à appeler les personnes qui disparaissent dans mes rêves pour être sûre qu’ils sont encore là. J’ai peur toute la journée de ce qui pourrait arriver et peur le soir de dormir pour en avoir une vision vivante.


Pour le premier rêve, vous jouez un abandon, avec ce potentiel d’angoisse d’abandon que chacun possède en lui, car c’est un élément inévitable de la construction de la psyché.

"J’ai l’impression tout au long de ce rêve que je pourrais me briser facilement si l’un d’eux partaient."

L’enfant se construit sur la perte de l’autre, de la mère notamment. La mère présente, la mère absente, elle n’est pas morte pour autant, elle a sa vie à elle, tout simplement, et cette indépendance est difficile à imaginer car cela demande d’imaginer sa propre indépendance, sa propre autonomie. C’est une angoisse pour le bébé, mais une étape indispensable pour construire son objet intérieur mère, cette présence en soi qui ne le quittera jamais, cette certitude d’être aimé et d’être à la fois.

Un article traite de ce sujet https://www.signification-reves.fr/Abandon-et-separation-en-reve




Recherchez "Semaine cauchemardesque " sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact