Signification rêve

Entre voie et voix du chemin d’élévation : un sacrifice effrayant.

Bonjour,
en plein en période de révision avant mes exams de clinique je ressort quelques nouvelles choses de mes cours. Alors j’essaie d’en appliquer certaines en toute modestie pour voir où ça peut mener et me faire au moins un peu réviser.
Je vous soumet cet article à la relecture, peut-être n’y a t’il pas vraiment besoin de la lecture de mon auto-interprétation.

Rêve :
Le rêve commence et je suis à la faculté ou en tout cas dans un bâtiment qui mêlerait faculté et lycée sans que j’ai réellement l’impression de régresser.
Au centre de cette fac se trouve dans le bâtiment un kiosque, en cercle, où des gens se réunissent en le décrivant dans sa forme. Alors que je suis à l’extérieur de ce centre que forment les gens je vois une dame blonde aux cheveux bouclés (vous souvenez vous de Rita Skeeters : l’investigatrice ?)
Puis, une très courte scène : je vois un homme dehors sur la pelouse qui rentre dans la fac : il est habillé d’une chemise blanche recouverte d’une cravate bleue et porte aussi une écharpe fine en tissus vert faisant le tour de son cou, c’est le "holder", et il avait l’air d’une personne ’lutant pour le bien’ car j’ai appris à ce moment qu’il donnait son sang.
Nous sommes maintenant en plein bâtiment et ce n’est plus trop ce que je ressent de lui lorsque celui-ci devient surveillant et que je suis à table face à lui avec d’autres élèves à composer sur nos copies. Nos tables sont en lignes et lui face à nous est dos à un mur. A un moment il part alors que nous sommes encore tous assis. Je ne sais pas trop comment, grâce aux autres élèves je réussis à récupérer quelques bouts de cannabis et en amasse au total à la fin pour l’équivalent d’une tête de 50€.
Là je remonte la fac et ses bâtiments en prenant un escalier de celle-ci, je remonte avec deux filles qui composaient elles aussi puis voit deux amis qui traînaient là et faisaient le tour de la fac.
Je commence à en faire le tour avec eux moi aussi puis leur dit partir de mon côté, je les rejoindrai plus tard. Puis il y a The White Buffalo sur une estrade avec sa guitare qui chante et joue une reprise de the Highwaymen appelée Highwayman.
Je dois la chanter suite à cela.
Fin du rêve.

Analyse :
Je commence le rêve par la croix, oubliant le début.
Holder : tenir, détenir.
La cravate vient comme une flèche désigner le sexe avec du bleu (positif) alors que l’écharpe vient protéger le cou avec du vert (le déséquilibre psychique). Don de sang-> donner son énergie, sexuelle c’est investir son énergie de vie et donc aussi psychique qu’organique en la copine. Lors du passage, lors de l’examen, je rassemble des morceaux de cannabis et donc de dépendance au sein, avec en parallèle le ressenti de plus en plus négatif pour le Holder.
Puis le rêve se conclue par le chant de Highwayman : littéralement l’homme du chemin du haut, avec son ambiance blues country pour signifier peut-être la solitude et accentuer l’idée d’un sacrifice de l’égo à faire. Un peu comme si je retirai une écharpe et que la gorge n’était plus protégée, le lapsus vient sûrement compléter l’affaire.

Le lendemain en rêve j’expliquais à mon parrain, le frère de ma mère le fonctionnement de la libido. Puis ensuite je voyais une image celle de trois hommes opulents debout en T-shirt bleu clair et je les désignais comme "trois bidets en croisade".
Passer de Jésus au parrain c’est retourner à la réalité. Expliquer le fonctionnement de la libido c’est chercher une dynamique peut-être une économie des pulsions à opérer. Et les bidets ça sert à nettoyer l’orifice anal, avec l’image de la croisade pour signifier les extrêmes dans les valeurs défendues. Je complète en disant que ma libido baissait dernièrement après le premier rêve, elle qui était très forte les jours d’avant.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact