Signification rêve

Guidée dans son rêve

Je me retrouve attablée avec la famille de mon ex-compagnon (père de mes filles), il y a à table que j’identifie ses deux frères et la femme du frère aîné. Elle me demande si j’emmènerais mes élèves à San Francisco, j’en plaisante car j’emmène mes élèves en Italie enseignant l’italien, mais je sens dans cette question comme une reconnaissance, on ne t’a pas oubliée, tu existes malgré l’absence et la fin de l’histoire.

Elle me dit alors qu’avec son mari ils ont décidé d’avoir un enfant, qu’ils souhaitent des jumeaux et qu’ils veulent les élever à San Francisco. Dans la vraie vie ils ont trois enfants qui ont une vingtaine d’années.

Ensuite j’emmène ma plus jeune fille chez sa copine, la maman m’accueille toujours très belle souriante heureuse accueillante, elle mange du pain, je lui dis pourquoi la famille est ainsi réunie et lui annonce une mort, elle s’effondre sur le canapé alors qu’elle n’a aucun lien avec le mort (mort proche de qn en vie dans la vraie vie mais je ne sais plus qui exactement) et puis je lui dis que je me suis trompée, qu’il s’agit du frère de ma mère qui dans la vraie vie est mort d’une très longue maladie il y a plus de quinze ans, époque où j’ai rencontré mon ex.

Et puis je me retrouve sur une plage, la nature y est plutôt chaotique et il y a plein d’enfants pas tous identifiés mais ils font partie de ma vie, un petit garçon veut rejoindre les adultes sur la jetée, on y va, le parcours n’est pas aisé et on se retrouve dans une grosse voiture qui appartient à un des adultes et puis on en descend, la voiture n’a pas bougé, on continue à pied jusqu’à les voir sur un banc. Est apparue entre temps une copine à moi, grande fille africaine avec une énorme chevelure que j’avais aperçue derrière la grosse voiture en descendant de la plage.

Les adultes sont sur un banc face à a mer, je ne sais plus trop où est l’enfant, il a rejoint les grands, un type seul un peu vacillant qui a envie de s’amuser s’approche de l’eau qui recouvre la jetée, je regarde vers la droite il y a la ville en hauteur, je me dis que je suis à Otranto sans en reconnaître le paysage, la terre d’Otranto c’est là que dans la vraie vie j’ai acheté cette année une petite maison.

Et puis je vais reprendre ma voiture, comme dans la vraie vie celle que me prête à Paris ma mère, une fiat panda, et non pas la vieille voiture que j’ai en Italie.
Je l’avais laissée en plein milieu d’une place pour une course très rapide, une histoire de bibliothèque avec ma fille aînée, et je la retrouve derrière des barrières et ont me dit très gentiment qu’ils l’ont déplacée car elle ne pouvait pas rester au milieu de la place, il y a une fête qui se prépare, je prends la voiture.


La voiture est souvent présente dans vos rêves. Vos associations sur ce moyen de transport ajouterait du sens au rêve.

J’ai donné le titre, tentant de résumer mon sentiment personnel à la lecture de ce rêve. Ce rêve vous emmène dans bien des endroits, vers bien des rencontres, mais toujours votre parcours est vécue de façon passive, vous êtes menée d’un point à un autre, par des personnes ou des raisons extérieures :
- dans une famille, celle de votre ex-compagnon,
- chez une amie de votre fille que vous conduisez à un rendez-vous,
- guidée par un garçon vers des adultes, et votre amie.

Alors vous regardez où vous en êtes arrivée : "la terre d’Otranto c’est là que dans la vraie vie" vous avez construit votre projet, "un projet professionnel construit de mes petites mains" (expression assez enfantine montrant à la fois une première fois et une certaine fierté à avoir réussi ce qui vous grandit), dites vous dans un précédent rêve. Le rêve vous montre donc à la fois là où vous en êtes, mais aussi l’absence de décisions de votre part sur ce chemin subi (avant cette décision de vous installer (un peu) en Italie tout du moins).

Et alors que vous allez enfin partir sur votre propre chemin, que vous alliez prendre votre voiture, votre moyen d’avancer dans la vie :
- d’une part ce n’est pas votre voiture mais celle de votre mère (comme si vous avanciez encore dans son véhicule, sur ses traces),
- d’autre part pour des raisons liées à votre fille aînée votre voiture est bloquée par des barrières.

"elle ne pouvait pas rester au milieu de la place, il y a une fête qui se prépare" : cette allusion au centre à la fin du rêve vient souligner cet à-côté de votre trajectoire. Votre moyen d’avancer a été déplacé de son centre (du Soi) par d’autres, qui avait une course à organiser certes (c’est très masculin ça comme préoccupation, au passage), qui se montrent très gentils, mais qui vous ont tout de même déplacé hors de votre centre, et placé derrière des barrières !




Recherchez "Guidée dans son rêve" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact