Signification rêve

Père colérique, Peur de l’abandon et sensibilité, Chorégraphie sans musique et mariages homosexuels

Ce premier rêve est particulier, il a été fait une nuit suivant une longue conversation avec ma mère au sujet de son divorce avec mon père mais est aussi riche de certains symboles, notamment le père n’apparaissant plus aussi efféminé qu’avant. A la fin de cette conversation, je lui en voulais d’être colérique ayant comme ma mère eu à en subir au cours de mon enfance et comprenant alors ce qu’elle avait vécu pendant des années alors que moi, enfant, je m’enfermais dans le rêve de vouloir être médecin pour échapper à cela.

Je suis chez moi dans ma ville natale. J’apprends que quelqu’un dans l’entreprise de mon père a tiré sur ma mère et qu’elle s’est retrouvée en hôpital psychiatrique plusieurs mois durant. Mon père est là, ma tata, mon tonton et sa femme aussi. J’en veux énormément à mon père et le reste de la famille ne comprends pas pourquoi, je lui sort alors vouloir m’émanciper. (ce que je voulais faire à l’époque ou bien être placé en famille d’accueil)

Je me retrouve alors dans le garage et mon père passe sur ma droite, il porte un énorme blouson en cuir de motard et un casque. Sa visière est teintée, il se place en face de moi et je tends ma main vers son casque : je détruit alors, serrant très fort l’objet de ma main, sa visière. Puis je pars m’enfermer en haut dans ma chambre, je remarque que, chose étrange, ma porte possède un trou rectangulaire en son milieu.

Ensuite je suis toujours dans ma ville natale mais de nuit, je court, peut-être que je fuis quelque chose, en me dirigeant vers ma maison. Dans la rue il y a plein de grilles, c’est comme un long couloir qui s’étend devant moi au beau milieu de la route et se resserre plus loin. (Enfant je rêvais de voler juste au dessus de cette route jusqu’à ce qu’un jour je rêve d’un policier me tirant dessus et me tuant. A plusieurs reprises) Il y a le chanteur de Coldplay aussi qui court dans la même direction et il passe ces grillages en faisant des pirouettes s’élevant alors dans les airs.
Puis je rêve d’être en prison dans une cellule, une femme y est détenue, elle est immortelle. Ses gardes savent qu’elle sort des fois de sa cellule mais ne veulent pas qu’elle continue car quand elle le fait c’est pour coucher avec une autre personne. Je lui propose alors de coucher avec une autre femme, car après tout elle est immortelle et risque de s’ennuyer.

Puis je me souviens être sortis avec elle dans la ville de sa prison, une immense ville fantôme, nous devions accompagner une personne pour ses dernières heures. Puis nous repartons elle et moi dans deux voitures différentes et moi je demande ce que disait la psychologue à ce sujet. (Comprendre thérapeute et non psychologue, j’ai pû parvenir à me payer deux séances d’analyse de rêves cette année. Nous n’avions analysé que de rêves, la réflexion de celle-ci fût simple, c’était "elle n’est pas devenue un peu plus masculine cette femme qui t’a donné la barbe-à-papa ?" Si. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose, ça en revanche je n’en sais rien.)

J’entre dans ma voiture et m’installe à l’arrière, nous sommes trois garçons dans la voiture. Je souhaite mettre un cd dans le lecteur radio mais il est rayé et ne peut-être lû. Alors en le sortant du lecteur une pièce du CD saute : c’est un petit bout noir, central. Le garçon tout à l’arrière avec moi le rattrape. On peut remettre le cd dans le lecteur.

Finalement je me souviens avoir été sur une scène où beaucoup de gens dansaient une chorégraphie de taï-chi. Beaucoup d’entre eux portent un doigt à leur bouche et je me déplace sur la scène pour mettre mon doigt à celle de certains. C’est mon professeur de musique qui orchestre le tout assis à son piano, pourtant je ne me souviens d’aucune musique.
Fin du rêve.

Dans le deuxième rêve je suis dans ma ville natale, il y a un chantier là où habite normalement la voisine, chimiste. Le soleil est en train de se lever et je pars marcher sur ce chantier et ses poutres, il y a plusieurs artisans qui travaillent.
Fin du rêve.

Dans le dernier rêve je suis à l’angle d’une piscine. Il fait sombre. Mon meilleur ami ouvre alors une armoire dans un mur pour en retire un objet, on appelle ça un projecteur. L’objet se place devant les yeux et l’on plonge alors dans un film. Lorsque je le mets devant mes yeux je vois deux mariages qui se déroulent sur une estrade. Deux hommes se marient entre eux et deux femmes se marient entre elles.
Fin du rêve.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact