Signification rêve

Les pertes

1/ Je dépose à la hâte mes valises, une grande et une petite, afin d’accompagner mon Petit-fils qui prends le bus (ou le car).

Il est heureux de partir, il a grandi et porte des lunettes de soleil. Il me dit au revoir, avec un sentiment d’assurance. Je suis triste qu’il m’abandonne et heureuse qu’il prenne sa liberté à la fois.

Je le regarde s’éloigner non sans nostalgie.

Lorsque je reviens prendre mes valises, je m’égare sur le parking. Mes valises sont introuvables. Il y a comme une résignation et un soulagement. Réveil

2/ Un homme m’ordonne de remettre une disquette dans la machine. Je refuse et je crains des représailles. Réveil

Il me semble que ce rêve est marqué par l’ambivalence entre perdre et conserver.

Avant de m’endormir, j’ai trouvé que mon passé reprenait sa place d’avant : quelque chose qui était arrivé à une Autre moi. Il a fallu des circonstances particulières pour que s’installent ces souvenirs et qu’ils deviennent persécutants et provoquent des cauchemars.

Il y a une certaine ambivalence entre perdre ses valises pleines de ces quelques choses et les garder comme preuve de ce qui s’est passé (ma parole à toujours été niée et j’ai tout enterré dans un cercueil fermé à clé). Ce petit garçon qui me quitte c’est peut-être une partie de moi. J’étais Pre-pubère lors de tout ces événements marquants du passé.

Est-ce pour cela qu’apparaît toujours un petit garçon ? Ou bien est-ce que l’inconscient est typiquement masculin ?


L’inconscient est typiquement masculin, oui, pour une femme. Pour un homme, il est typiquement féminin.

Je résume là les propos de Jung. Pour lui, l’animus d’une femme, sa partie masculine, est également son mode d’accès à l’inconscient. Pour un homme, se connecter à l’inconscient consiste à rencontrer sa partie féminine, l’anima.

Et finalement, il est assez logique que la porte d’entrée vers l’inconscient soit située à la fois du côté de ce qui nous complète et du côté qui nous est le moins connu, pour ne pas dire qui nous est inconnu, ou plutôt qui est, puis que l’on oublie, et enfin que l’on retrouve parfois.




Recherchez "Les pertes" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :