Signification rêve

Fourrure

La fourrure est classée parmi les animaux, car elle n’est jamais synthétique dans un rêve (où alors cela prendrait un sens très signifiant !), mais toujours naturelle, à rattacher à la puissance animale qui vit en nous.

L’exemple de l’ours blanc

Le meilleur exemple pour dire la fourrure consiste à citer l’ours blanc. Sa fourrure est d’un blanc pur, et dégage une chaleur indispensable dans cet univers gelé.

La fourrure dit donc le contraste entre le soyeux du pelage et le dur de la glace, entre le chaud et le froid.

L’expérience de la fourrure

Ce contraste constitue une première expérience : tout à coup, dans un univers hostile, la fourrure constitue un réconfort. C’est la couverture offerte par un inuit croisé dans un désert blanc, la douceur d’une peau étendue sur un sol dur, le poil appelant la caresse d’un chat qui ronronne doucement.

Cette expérience est la première d’un réchauffement de l’âme.

D’autres éléments du rêve devraient ensuite montrer cette évolution vers une meilleure intégration des puissances chtoniennes, animales, qui nous habitent. Comme si toucher la fourrure de l’animal pouvait nous réconcilier avec les forces brutes que nous portons en nous. Comme si la chaleur physique d’une main sur une fourrure pouvait se transmettre dans tout notre corps, dans notre inconscient, dans notre être en entier.




Recherchez "Fourrure" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact