Signification rêve

Cauchemars à répétition

Les cauchemars d’enfant, qui traduisent ses angoisses face à la vie qu’il découvre, tendent à disparaître avec l’âge. Les rêves de monstres, de chute, de géants... vont laisser place à des rêves d’individuation. Après la découverte d’un monde parfois effrayant, le rêveur se découvre lui-même. Des rêves d’angoisse peuvent évidemment intervenir pour alerter le rêveur sur son processus de construction psychique, mais l’univers terrifiant des cauchemars tend à disparaître.

Si tout le monde rêve, bien des adultes ne cauchemardent pas. De plus, chez les adultes qui connaissent des cauchemars, ces derniers sont peu fréquents (moins de 1 par mois). A l’inverse, d’autres sont confrontés à des cauchemars à répétition.

Origine physiologique des cauchemars

L’interprétation physiologique des rêves est une possibilité parmi d’autres, défendue depuis des siècles. Une choucroute le soir et les rêves de la nuit s’en trouveront changés. Certes, mais comment la digestion par exemple peut entraîner une production onirique particulière durant les heures de sommeil paradoxal où le corps du rêveur devient mou et insensible ?

En revanche, durant les autres phases du sommeil, au moment de l’endormissement, au début de la nuit ou entre deux cycles de sommeil, les productions oniriques dépendent bien plus étroitement de l’état physiologique du rêveur. Ainsi, dans notre dictionnaire des rêves (menu principal), pour expliquer la symbolique de la chute dans un rêve, nous rappelons que cette sensation peut être provoquée par l’entrée dans le sommeil, de la même façon qu’Alice au Pays des Merveilles tombe dans son monde merveilleux. Le rêve intervient quand l’hémisphère gauche perd son pouvoir de rationalité, de langage, et que l’hémisphère droit prend le contrôle du fonctionnement neuronal. Un tel changement interne a forcément des répercutions violentes sur le dormeur, et le rêveur peut en retirer un cauchemar.

De la même façon, ronfler limite la respiration, et le cerveau peut même juger qu’il manque d’oxygène en raison de ces ronflements, auquel cas des cauchemars auront pour seul but de réveiller le dormeur et de corriger ainsi l’afflux d’oxygène.

Si des médicaments peuvent bloquer la production onirique, d’autres en revanche peuvent provoquer des cauchemars. La fièvre augmente également les chances de faire un cauchemar, de même que l’alcool.

Cauchemars

Origine traumatique d’un cauchemar à répétition

Les cauchemars d’un adulte peuvent également trouver leur origine dans un trauma vécu durant l’enfance ou l’âge adulte. Dans les films de guerre, le vétéran se réveille en sueur au milieu de la nuit avec toujours la même image en tête. Son inconscient retravaille ainsi les souvenirs les plus traumatiques en les déroulant chaque nuit, en tentant de percer à travers tous les détails la logique de ces enchaînements de faits violents, d’en faire ressortir toute l’émotion pour en libérer le rêveur.

L’interprétation freudienne des rêves retrouve dans ce cas toute sa logique, mais ce ne sont alors pas des pulsions refoulées par le surmoi qui sont expulsées durant le sommeil, mais des émotions. Le rêveur ne peut pas supporter consciemment les scènes dont il a été un témoin ou un acteur, aussi ces images sont refoulées au fond de son inconscient qui libère cette tension durant le sommeil. Malheureusement, ces cauchemars sont tellement effrayants qu’ils réveillent le dormeur, ce dernier revivant sans cesse son traumatisme, incapable de s’en débarrasser.

Finalement, les cauchemars à répétition sont alors la preuve que tout oubli est impossible. Le traumatisme ancré dans l’inconscient doit être mis à jour pour permettre à la personne concernée d’en prendre pleinement conscience afin de l’accepter et de parvenir à vivre avec. La logique freudienne se retrouve encore ici, dans une démarche thérapeutique qui cherche dans le passé du patient l’origine de ses refoulements et de son mal-être présent.

Des rêves récurrents sont regroupés dans un dossier spécial, et parmi eux essentiellement des cauchemars.




Posez une question ou complétez cet article
  • 21 décembre 2015

    sa à commencer 2 jour avant le décès de ma Grand-mére sa à commencer en montant au grenier ou d’un coup j’ai vu une vieille dame habiller en blanc et sa fais déjà 6 mois que je la vois au moin 2 fois dans la semaine et au faite elle commence à étre de plus en plus agressif encore cette nuit je l’ai vu dans mon réve ou elle était entrain de m’étrangler jusqu’à ce que ma grand-mére vienne dans mon réve pour me protéger après je sais pas si c’est a force de voir des film d’angoisse comme sa et c’est pour sa que je réve souvent de sa mais meme en me levant je suis stresser obliger de regarder partout pour etre en sécurité

  • 7 octobre 2015

    Bonsoir , voilà depuis environ deux ans je ne dors que très peu ( entre 5-6 heures chaque nuits ) et je fais toutes les nuits des cauchemars , ils sont vraiment étranges, et personne n’arrive à me donner d’explication. En effet , lundi soir pour
    la deuxième ou troisième fois , j’ai rêvé que mon grand-père maternel me violait ( je l’aime bcp et suis très proche de lui ) , mardi j’ai rêvé que je trompait mon copain et qu’il s’était enfoncé un a un des morceaux de verre dans la peau , je ressentais la douleur à sa place en les lui enlevant. Je rêve souvent de ce genre de chose. de la mort de mon petit ami , de séparation , de viol et de meurtre ( je tuais un de mes amis en lui tranchant la gorge ) je n’arrive pas a saisir pourquoi tous ces cauchemars, help !

    bonne soirée !

    • 17 octobre 2015

      bonjour, vous tenez bien évidemment à votre petit ami, et vous ne voulez que rien ne lui arrive je suppose. le fait de voir tous cela dans vos rêves, c’est que vous devez avoir eu un sorte de traumatise dans votre enfance ou même récemment. vous avez peut être quelqu’un que vous connaissez qui sait fais violé ou vous avez vue quelque chose comme cela. ce sont probablement que de simple mauvais moments que vous avez vécu ou même un simple film peut vous amenez à avoir de tel cauchemar. Vous dites que votre grand père était dans votre rêve, c’est surement que vous le voyais souvent ou alors il vous manque... je n’en sais pas plus.. en tous cas ne vous en faites pas ce n’est pas "grave".
      bonne journée.

  • 6 octobre 2015

    Bonjour

    Pouvez-vous m’aider s’il vous plaît. J’ai 19 ans et je fais de plus en plus souvent le même cauchemar. Avant je le faisait 1 fois pars semaine maintenant 3 fois par semaine.

    Alors c’est simple. Je fais un rêve assez réaliste. Je suis dans ma chambre ou dans mon couloirs et il fait sombre. Un moment donné sans aucune raison j’ai peur car je sent comme une présence. Donc j’essaie d’allumer la lumière mais impossible elle ne veux pas s’allumer.
    Du coup je panique et j’essaie de hurlé mais aucun mots veux sortir de ma bouche.

    S’il vous plaît aidez moi !

    Merci d’avance.

    • 6 octobre 2015

      Comment vous aider, ce cauchemar n’apporte aucune information sur l’angoisse inconsciente qui surgit, l’image se limite à la sensation d’une présence et au noir qui s’impose, comme si votre inconscient tentait de vous alerter sur son existence, exigeait d’être pris en compte. Quels autres rêves faites-vous ? A quoi, quel évènement, quelle peur, rattachez-vous cette angoisse ?

    • 8 novembre 2015

      Bonjour, j’ai 16 ans et depuis quelques semaine je fais exactement le même rêve que vous. Dès que j’ai vu votre message j’ai tout de suite fondu en larme car ce cauchemar je le fais fréquemment et maintenant je n’arrive plus à dormir seul. C’est exactement le même ! Je suis dans mon lit je sens une présence donc j’allume la lumière j’ai très peur car elle ne s’allume pas.. J’aimerai bien vous contactez pour qu’on en parle.
      Cordialement.

  • 30 août 2015

    Bonjour, je sais pas si je suis au bon endroit enfin bon.
    J’ai 17 ans et ca fait quelques mois que je fais régulièrement des cauchemars (au moins 2 par semaines) mais la plupart du temps ils n’ont rien à voir les uns avec les autres, mais la ca fait quatres nuits que "cauchemarde" de la même chose presque, je m’explique :

    Le premier j’étais au beau milieu de l’océan avec un homme adulte inconnu, on discute quand tout à coup l’homme se transforme en fantome vraiment effrayant, noir aux yeux rouge mais avec un visage d’humain faisant un grand sourire, mais un sourire méchant (je ne sais pas vraiment comment expliquer), et à ce moment je me reveille.

    Le second j’étais allongé sur mon lit avec mon PC portable sur le ventre, et au moment où je fermes l’écran de l’ordinateur c’est le meme fantome qui apparait, toujours avec le meme sourire, là encore je me reveille.

    Le troisième j’étais assise au fond d’un bus vide avec le chauffeur à l’avant, et à un moment le chauffeur se retourne et c’était toujours le meme fantome. Je me suis alors réveillée.

    Et le quatrième enfin, le pire je crois, je suis couchée sur un lit d’hopital et il est la juste en face de moi, son visage a quelques centimètres du miens, et je ne parviens pas à bouger, il est là il me fixe toujours avec ce même sourire effrayant. La j’ai mis un peu plus de temps à me reveiller.

    Et a chaque fois j’ai l’image de ce fantome dans la tete toute la journée, quand j’y repenses j’ai les larmes aux yeux ! Comment cesser de rêver de ce fantome sorti de je ne sais où, parce que la ca commence vraiment à me faire peur, j’ai peur de dormir et de le revoir.

    • 6 septembre 2015

      Qui est ce fantôme ? Un homme qui s’est transformé. Du masculin effrayant. C’est cette image interne qui est projetée dans vos cauchemars.

  • 27 août 2015

    Ca fait plusieurs jours que je fais la même sorte de cauchemar, sauf qu’ici le scénario est identique

    A chaque fois c’est la même chose. Un de mes proches commence à se sentir affreusement mal un jour, et le lendemain je peux le voir ou l’entendre vomir comme jamais. Je suis tellement effrayé que dans mon rêve, je n’ose plus approcher cette personne et je la fuis comme la peste.

    Ce foutu cauchemar est en plus lié à un traumatisme d’enfance, et ça me réveille toujours aux environ de 6h du matin

    • 27 août 2015

      Vous écrivez : "Ce foutu cauchemar est en plus lié à un traumatisme d’enfance". Quelle explication complémentaire apporter ? Si c’est un rêve traumatique, alors c’est ce trauma qui est remis en scène, selon le mécanisme expliqué sur ce site dans l’article consacré aux rêves post-traumatiques.

  • 1er avril 2015

    Bonjour a tous et toutes,

    Voila je poste commentaire car cela fait quasiment plus d’une semaine que je fait des cauchemars mais cette nuit j’en ai fait un assez horrible :
    J’étais seul en pleine campagne dans un champ plein de trous comme des tombes.
    Un homme se trouve également présent, c’est lui qui creuses ces trous. En m’approchant de lui, il se retourne : il pleure du sang et n’arrête pas de me dire ’’Tu vas la perdre’’
    Il se mets a me poursuivre et au bout d’un certains temps, sans que je ne sache comment, je me retrouve allongé dans un de ces trous sans la possibilité d’en sortir.
    Bien évidemment ce cauchemar me reveille, comme tous les autres, et c’est a chaque fois ca oscille entre 2h50 et 3h10 du matin.

    I need help please

    • 1er avril 2015

      ’’Tu vas la perdre’’ ? De quoi parle-t-il ? De votre virginité ?

  • 4 février 2015

    Alors voila cela fait environ 2 Mois que ce cauchemar ce répète mais avant je ne le faisait que une fois ou deux toutes les semaines mais depuis 3-4j je n’arrête pas de le faire toute les nuits. ( Je précise avoir 15ans)

    Cauchemar :

    Je fait une fugue de chez moi (je ne sais pas pourquoi), et après je me retrouve dans une forêt, il fait nuit et je cour, je suis poursuivit par quelqu’un ou quelque chose et au loin j’aperçois une maison. Je sais qu’il faut que j’y aille dans mon rêve je ne peux pas aller dans une autre direction que celle de la maison. Mais à chaque fois l’homme me rattrape je le regarde mais je ne voit pas sont visage et je me réveille en sursaut couvert de sueur.

    A chaque fois que je fais le rêve je me rapproche un peu plus de la maison sa j’en suis sur, mais cela commencer vraiment à me faire peur de ne pas pouvoir arrêter de m’endormir car du coup je dort très mal la nuit.

    • 4 février 2015

      S’aventurer dans la forêt, dans son inconscient, et vos quittez votre maison actuelle pour une autre maison (vous passez d’un état psychique à un autre, et évidemment vous ne pouvez aller dans une autre direction que vers cette maison, cet état qui vous attire). Ce passage est source d’angoisse. Il faudrait que vous passiez cette angoisse (angoisse de l’homme, de castration) pour atteindre le lieu promis. Cela viendra. Mais ces cauchemars contiennent bien plus de promesses que de dangers.

    • 4 février 2015

      D’accord et donc vous pensez que si j’atteins cette maison mon cauchemar s’arrêtera ?

    • 4 février 2015

      Je le pense effectivement. Avant de vous endormir, pensez que vous allez atteindre cette maison, parce que, par exemple, si l’homme approche vous courrez plus vite que lui.

  • 1er février 2015

    Bonjour,
    alors voilà je fais très souvent le même cauchemar : je suis toujours dans un endroit où il y a du monde (une soirée, une faculté, un restaurant, ça change en fonction du rêve), et que d’un coup un homme blond arrive (que je ne connais absolument pas), on commence à discuter, et pour m’embêter il commence à me faire des guillis et ça devient très douloureux car je déteste qu’on me touche les cotes, et ducoup il continu et je ne peux plus bouger et je le suppli d’arrêter mais il continue comme s’il ne m’entendais pas.
    Je voudrais bien savoir si qu’est ce ça pourrait signifier.
    Merci d’avance de votre lecture, cordialement

  • 16 décembre 2014

    Bonsoir ,

    cela fait quelques années que tous mes cauchemars se déroulent au même endroit : la maison secondaire de ma grand mere a la campagne , où nous passions des week ends lorsque j’étais enfant et où je continue à aller de temps en temps.

    Exemple : 1.je surprend le voisin entrain de violer une femme et je l’assassine alors sauvagement avec un extincteur(rouge).
    2.je passe une soirée labas avec des amis quand deux intrus font irruption et nous veulent du mal , j’assasine alors l’un d’entre eux à l’aide d’une conserve de sauce tomate(rouge).
    3.je suis labas avec toute ma famille sauf mon pere qui m’appel pour me prévenir que sa copine vient d’avoir un très grave accident à cause d’un conducteur ivre au volant d’une voiture rouge.
    .je suis avec toutes les personnes qui comptent pour moi et c’est la fin du monde une énorme météorite se dirige sur nous
    .je suis labas avec des amis et ma famille , on voit apparaitre dans le ciel noir de la nuit deux énormes lumières qui sont des météorites elles aussi qui vont d’écraser sur la terre d’ici peu.

    voila les cauchemars dont je me rappel le mieux toujours dans cette meme maison , je me réveille toujours en sursaut ou bien je cris ou respire très fort et c’est mon

    • 17 décembre 2014

      Et que s’est-il passé réellement dans cet endroit pour expliquer cette fixation ?

  • 15 octobre 2014

    Bonjour,
    il m’est souvent arrivé de rêver de séquestration, de viol, de meurtre, sans pour autant avoir consommé de l’alcool, des stupéfiants ou trop mangé la veille au soir, ni même regardé de film violent.

    Cette nuit encore, j’ai rêvé que, cette fois-ci des policiers, me tenaient et voulaient me faire faire des choses atroces. J’ai passé tout le rêve à chercher une sortie, un moyen de m’échapper.

    Autre chose, dans la plupart de mes rêves, lorsque je suis en détresse, mon copain n’est pas présent, je le cherche mais ne finis jamais par le trouver...

    Il m’est également arrivé de rêver que je commettais un meurtre...

    Comment interpréter tout cela ?

    Merci à vous.

    • 7 décembre 2014

      Trop peu d’éléments pour chaque rêve, mais une indication que peut vous apporter un article récent dans le dossier "Freud et Jung" et traitant des conflits internes que les rêves mettent à jour.

  • 29 août 2014

    La nuit derniere j’ai fait 6 ou 7 cauchemar d’affilée je me souvien clairement de 2 et un petit peu d’un autre

    le 1er : j’etait dehors la nuit dans mon village pres de la riviere et je regardais au dessus d’un petit muret un endrois eclairée un petit peu plus loin quand soudain un ombre de forme humanoide( pas vraiment humaine mais avec deux bras et deux jambe) s’est mis a grndir et a retrecir lentement jusqu’a que je ne vois que cette ombre sur fond blanc et que je me reveille ( celui la a durée presque tt la nuit )

    le 2eme : ensuite j’ai essayer de me rendormir et en quelque seconde j’etait dans un autre cauchemard tt en etant conscient mais je ne pouvais pas me reveiller , j’etait dans une tour de 100 étage avec un nombre indeterminer de piece a chaque etage et dans chaque piece une question philosophyque ou existencielle j’i etait avec un ami on allais de piéce en piece et on repondait au question quand dans une piece (tres sombre) la question etait qu’est-ce ? et sur un grand mur il y’avait un peinture de l’ombre de mon 1er reve mon ami a dit "notre mort" et l’ombre que je croyais peinte a bougé la tete je me suis reveiller a ce moment la

    le 3 eme : Le monde autout de moi etait plat et blanc sans ciel la seule chose autour de moi etait une grande casse de voiture avec quelque batiment au millieu le tout entourée de barbelée je suis rentrée dedans en sachant que je n’avais pas le droit (je ne sais pas comment ) une fois dedans pres des batiment j’ais entendue du bruit derriere moi je me suis retournée et il y’avait un monstre a mi chemin entre hulk et le bossu de notre dame il avait la tete plus basse que les epaule de grand cheveux devant ses yeux et du liquide noir sortait de sa bouche il a levé la tete et au lieu des yeux en colere auquel je m’attendais j’ai vue des yeux triste ensuite je me suis reveiller

    C’est la premiere fois que ca me fait ca j’ai fait des cauchemar etant petit mais jamais aussi terrible le 2 eme m’a tellement retourné que j’osais pas bougé dans mon lit j’aimerais que ca s’arrete parce que j’ai peur d’aller me coucher

  • 10 août 2014

    Cela fait 6 fois que je fais le même rêve, je pense me réveiller alors que non je suis toujours dans mon lit. Et là, "la mort" vient me dire que je dois tuer 1 fois par jour et que je suis né dans ce but et que c’est mon destin. J’aimerai savoir comment ça se fait et ce que ça signifie ?

    • 7 décembre 2014

      Avez-vous refait ce rêve depuis. D’un point de vue intérieur, mourir, c’est renaître, et de nombreux symboles accompagnent cette épreuve. C’est effectivement le destin de chacun.

  • 28 juillet 2014

    j’en fais toujours 2 par nuit. Le premier est souvent random mais me fait assez peur pour que je me réveille en sursaut en pleine nuit. Le second, c’est toujours le même, j’avance dans un couloir mal éclairé, et il y a quelqu’un qui avance avec moi. Au début du cauchemar, je suis en extérieur, face à un énorme orage, et le ciel qui change de couleur continuellement, ensuite je me retrouve dans le fameux couloir avec la personne. On avance, et à chaque fois, diverses choses qui me font peur arrivent (lumière qui s’éteint soudainement, ombre d’une tête qui me regarde par la fenêtre). Ah oui, il y a toujours des fenêtres dans ce couloir, mais elles donnent sur l’orage multicolore. Ensuite on franchis pendant très longtemps le couloir et à la fin, je laisse la personne bien avancer devant moi pour que la chose effrayante que je redoute soit déclenchée avant que j’arrive. Seul problème, cette chose est une ombre qui passe au dessus de la personne en faisant un petit bruit mais fait un bruit assourdissant avec beaucoup de vent une fois au dessus de moi, c’est là que je me réveille en sursaut et en tremblant comme une malade (J’ai 16 ans.)

  • 24 mai 2013

    Cela va faire une semaine que je fais des cauchemars très cours, à répétitions ( plusieurs dans la nuit ) mais qui au final perturbe mon sommeil ( et celui de mon conjoint vu les réveilles en sursaut que je fais lol ). Les scènes peuvent être très différente : de la sensation d’être attraper par une force invisible et emmenée, à plus récemment une vision de mon conjoint qui était genre "possédé" par le démon.

    Je ne suis pas croyante, et j’ai du mal à voir où se trouve l’éventuel traumatisme derrière tout ça. Et lorsque ça se produit, je suis consciente que c’est un cauchemar et que je dois me réveiller ( bien souvent ça se produit au milieu d’un rêve tout à fait classique et normal ). L’ennuie c’est que cela entraine des crises d’angoisse après et qu’il m’est impossible de dormir correctement.

    Ca comment à me peser après une semaine et je ne souhaite pas avoir recours à un quelconque somnifère ou autre calmant.

    Y a-t-il un moyen d’éviter ça ?

    • 7 décembre 2014

      J’ai ajouté le démon à notre dictionnaires des rêves, dans la rubrique personnages.

  • 25 avril 2013

    bonjour, je voudrais savoir pourquoi dès que je ferme les yeux pour trouver le sommeil, je vois la faucheuse oui des endroit maccabre tel que cimetiere ou cave ou garage ? du coup sois je prends des sommiferes soit je fait des nuits blanches. a l’heures d’aujouird’hui sa fait 3mois et sa se repete depuis 2ans

    • 25 avril 2013

      Ce n’est pas la mort physique que vous apercevez, vous n’avez pas à craindre pour votre corps durant le sommeil, ce ne sont pas des rêves prémonitoires, mais c’est la mort de votre inconscient, où plutôt cette perspective que vous apercevez. Vous écrasez votre inconscient avec des somnifères, comment peut-il réagir autrement ? Pourquoi ne pas accepter ces rêves de mort ? Ils font peur une fois, et puis très vite ils s’arrêtent.

  • 19 avril 2013

    Bonjour

    Depuis 3 jours maintenant je fait des cauchemars toute les nuits ( les memes ) . Je suis dans ma chambre quand on toque cher moi la porte s’ouvre j’entend plus rien puis quelque minutes apres elle se referment je sort de ma chambre et je voit mes parents par terre en recouverts d’une couverture a l’agonie en train de mourir le 1er reve a eter que j’ai eu peur de descendre je les ai regarder mourir puis je suis retourner dans ma chambre puis mon frere et sortit et a apler les pompiers et il a toquer a ma chambre pour me dire la nouvelle je craque en larme je vais lui faire un calin et je lui dit que tout es de ma faute le 2eme reve a eu une fin autre je suis decendu j’ai appeler les pompiers jai secouer mes parents ma mere ma dit de ne pas m’inquieter pour je leur ai dit que je l’es aimaients et tout ce que je ressentais pour eux et apres mon reve a reculer comme une flash back et je me suis remise a voir ma mere faire son travail ( s’occuper des petits ) naturellement je ne comprend pas du tout ce que cela signifie .
    Merci
    Cordialement
    Lilouw

Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact