Signification rêve

Recherche d’appart, découverte d’atrocité

Consultez notre dictionnaire des rêves

Avec mon mari nous sommes à Toulouse (lieu de notre rencontre et de notre première maison ensemble) car nous souhaitons y emménager, nous visitons des appartements.

Mon rêve commence dans cet appart immense, grandes pièces, peu de séparations, des vitres sales et un plafond en taules très très haut.

Un homme, un des locataires dors et sa femme nous demande de ne pas le réveiller. Elle a l’air de le craindre. je ressens un malaise.

Nous aimerions bien avoir un si grand espace de vie pour permettre à notre fils de s’épanouir mais le loyer est exorbitant alors c’est impossible. Nous sommes épuisés par les visites et décidons de s’arrêter boire un verre. Je m’installe et mon mari va aux toilettes. Il tarde tellement à revenir que je décide d’y aller.

J’ouvre la porte qui donne sur une pièce en L. La porte se situe en haut du L et je ne peut voir tout ce qui se passe au bout à gauche, caché par l’angle mais je devine qu’il y a les urinoirs. Horreur !!! Des hommes nus partout. Tous en érection. Le premier, le plus proche de moi porte un enfant sur ses épaules, mais pas dans le bon sens, le sexe nu de l’enfant est collé sur le visage de l’homme et ses jambes pendent dans son dos. Tous se figent, m’observent, attendent.

Mon mari arrive de l’angle gauche (urinoirs ?) le pantalon aux chevilles, en érection et je devine qu’il vient de se faire sucer avec délice. Il a un air confus, il ne comprend rien, je le lis sur son visage. Quand il voit l’enfant il est instantanément transfiguré par le choc. Ouf ! Il ne savait pas que l’enfant leur servait de jouet sexuel.

Alors avec toute la fureur dans mon ventre et dans mes yeux j’arrache l’enfant à ses tortionnaires. Je le prends dans mes bras mais il ne ressent rien, il est complètement apathique, absent. Je le repose et lui prends la main tout en continuant d’avancer. Je lui dis "ne t’inquiète pas je suis là on ne te fera plus de mal maintenant". Alors je ressens de l’apaisement. J’ai le sentiment de l’avoir sauvé. Je me réveille.

PS : Tous les visages inconnus et celui de l’enfant sont flous. Il me manque des souvenirs d’enfance importants. Une suspicion d’inceste touche mon père et même si je ne me souviens de rien j’ai l’intime conviction qu’il est coupable.


Dès le début du rêve, on trouve des images de l’information que vous communiquez à la fin du rêve et qui lui donne tout son sens.

Un appart avec "peu de séparations" : si l’on considère l’appartementcomme une représentation du lieu intérieur, de la psyché, on arrive à une présentation d’un intérieur sans limitations, où l’autre peut entrer aisément, de manière intrusive.

Le premier homme du rêve dort, mais déjà vous le craignez.

Puis votre mari disparaît aux toilettes, les images s’enchaînent alors pour aboutir à cette image d’enfant-jouet.

Vous apportez votre aide à cet enfant, et c’est votre propre enfant intérieur que vous secourez, même si celui-ci reste inerte, "absent". C’est ce désir de vous porter secours que vous exprimez dans ce rêve, d’où mon message privé. Vous recherchez un logement, un lieu intérieur où être, avec votre fils comme vous le dites, votre enfant intérieur, vous recherchez un endroit confortable mais le loyer est hors de prix, il n’est pas à votre portée.

Cette recherche d’un lieu dans le rêve (et la réalité) et cette recherche intérieure sont mêlées, et il en ressort un malaise, lourd, et des images qu’on aimerait éviter, derrière les "vitres sales".

PS : la présence de votre mari montre toutes vos projections possibles d’un masculin perçu comme malsain, mais nullement tel qu’il est vraiment.




Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Partenaires | Légal | Contact