Signification rêve

Immobilisée dans le sommeil

Je suis dans un grand lit blanc avec des draps blancs et des murs beiges. Mon petit-ami dors à côté (ce qui est aussi le cas au moment où je fais le rêve).

Mon corps est emmêlé dans les draps et je veux bouger mes jambes mais ni arrive pas. Je commence à paniquer et j’essaie de bouger mes mains mais le constat et le même et elle ne bouge pas non plus. J’utilise beaucoup de force pour essayer de le faire et mes os me tire sans que je n’obtienne de résultat. J’essaie alors de parler, ma mâchoire a dû mal à m’obéir elle aussi. Après plusieurs essais j’arrive finalement à prononcer le nom de mon ami pour qu’il se réveille. Mais il ne se réveille pas tout de suite et je continue de paniquer en l’appelant de plus en plus fort. Parler me fatigue plus je panique et plus j’ai envie de crier mais ça me fatigue beaucoup trop. Ma voix s’éteint avant la fin de son prénom, j’avale les deux dernières lettres, sur cinq c’est beaucoup.

Il finit par s’agiter, son visage et tout le reste de son corps se tourne vers moi je l’entends, il n’ouvre pas les yeux (là je le vois depuis un point de vue en dehors de mon corps tout en ressentant ce que ressens mon corps). Il marmonne passe ses bras autour de moi pour me faire un câlin alors que je répète son prénom. Je n’arriverai jamais à dire une phrase entière, il faut qu’il ouvre les yeux pour voir que je ne peux plus bouger. J’espère qu’il s’en rende compte et continue de l’appeler. Je sens son câlin et il ne remarque pas que je ne bouge pas. Comme je continue de répéter son prénom il ouvre les yeux et m’embrasse le front en me disant de me rendormir. Du coup je change de mot et alterne entre "réveilles" et "moi". Il rit et me dit qu’il ne comprend pas.

Je prends conscience que je suis dans un rêve (même si j’aurais dû le remarquer au décor de la chambre). Je recommence donc à dire son prénom en espérant que j’arriverais à parler assez fort dans mon sommeil pour réveiller mon copain.
Finalement je ne pense pas avoir réussit mais me réveille en pleine nuit en me souvenant de ce rêve.

Le lendemain du rêve mon petit-ami m’a dit que j’avais fais quelque chose de bizarre en dormant. J’ai répété son nom et quand il me répondait je continuais de l’appeler. Il m’a fait bouger pendant mon sommeil pour me mettre dans ses bras le temps que je sois plus calme. Finalement j’ai répété son prénom pendant cinq minutes avant d’ouvrir les yeux et de sursauter puis j’aurais répété le mot "partir" avant de vouloir ouvrir la porte de mon appartement et de m’écrouler dans le couloir.


L’immobilité que vous décrivez ressemblerait assez aux ressentis durant la transe hypnotique, une sorte de lourdeur souvent généralisée, qui empêche des mouvements libres du corps sans un effort conscient important.

En fait, cet engourdissement du corps est naturel, pour entrer dans la première phase de sommeil notamment. Cette phase 1 peut engendrer des rêves de chute d’ailleurs, à ce moment où on a l’impression que notre corps ne nous obéit plus. C’est très angoissant de sentir consciemment que la conscience s’éloigne, disparaît progressivement. Les enfants connaissent bien souvent ce type de cauchemars.

Le fait que vous vous souveniez de vos rêves témoigne d’une présence exercée de la conscience durant le sommeil. Aussi, ce type de rêves me semble directement découler de cela.




Recherchez "Immobilisée dans le sommeil" sur l'ensemble des rêves interprétés sur ce site :

Saisissez vos mots-clés :





Plan du site | Consultation pour interpréter votre rêve | Qui sommes-nous ? | Partenaires | Légal | Contact